Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
45 jours
09 mai
Prochain événement dans
63 jours
C
GP d'Azerbaïdjan
06 juin
Course dans
94 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
101 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
119 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
136 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
150 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
178 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
185 jours
12 sept.
Course dans
192 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
206 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
210 jours
10 oct.
Course dans
220 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
234 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
241 jours

Stroll : "Beaucoup d'opportunités manquées" en 2020

Lance Stroll, pilote Aston Martin en 2021, reconnaît que beaucoup d'opportunités ont été manquées en 2020, qui reste cependant sa meilleure saison en F1 depuis ses débuts.

Stroll : "Beaucoup d'opportunités manquées" en 2020

Lors de la saison 2020, sa meilleure en carrière, Lance Stroll a signé deux podiums (Monza et Sakhir) et sa première pole position en F1 à l'occasion lors du Grand Prix de Turquie. Toutefois, dans une année marquée par son infection par le COVID-19, qui lui a fait manquer le GP de l'Eifel, le Canadien sait que si les résultats ont mécaniquement été meilleurs car l'équipe a fait un pas en avant en termes de performance, beaucoup de points ont été laissés en route.

"Nous avons connu de bons résultats : quelques quatrièmes places, deux podiums, une pole ; ce fut l'un des moments les plus forts de la saison", a-t-il déclaré dans une interview pour Motorsport.com. "Donc l'année a été bonne. En même temps, je pense quand même que ça a été une saison d'opportunités manquées avec la voiture que nous avions. La monoplace était très compétitive, mais d'autres facteurs ont joué."

Lire aussi :

Après le Grand Prix d'Italie, huitième des 17 épreuves organisées, duquel il a terminé troisième après avoir été en position de l'emporter, Stroll a figuré en quatrième position du classement pilotes, à égalité avec Lando Norris, pour ce qui constituait alors sa meilleure position de la saison et en carrière. Cela n'a toutefois pas duré et sa campagne a déraillé avec une série d'abandons, de problèmes divers et son forfait pour cause de COVID ; il n'a alors inscrit aucun point lors de cinq courses consécutives.

"Lors de la première moitié de la saison, j'étais quatrième du Championnat du monde avec un bel écart sur le reste du peloton [à égalité avec Norris, neuf points d'avance sur Alex Albon et 13 sur Charles Leclerc, ndlr]. Ensuite, après ma crevaison du Mugello, il y a eu un passage chaotique en termes de points. Une partie de moi est un petit peu frustrée que nous ayons en quelque sorte connu un parcours compliqué lors de tant de courses, et les choses se sont un peu dégradées après mon podium [...] de Monza."

"Il y a beaucoup d'opportunités manquées lors de ces courses. Au Mugello, nous étions en lice pour le podium et il y eu la crevaison. Et ensuite, j'ai eu le COVID, j'ai manqué une course [au Nürburgring]. Il y a eu quelques autres courses malchanceuses où nous avons juste abandonné, et n'avons pas inscrit de points. Je vois donc des opportunités manquées globalement lors de la saison. Mais, l'un dans l'autre, l'année a été très amusante également. Elle a été bonne et fun ; courir dans une voiture qui a été la plupart du temps aux avant-postes, c'était génial."

Avec Jonathan Noble et Alex Kalinauckas

partages
commentaires

Related video

La F1 est "en discussion avec d'autres constructeurs"

Article précédent

La F1 est "en discussion avec d'autres constructeurs"

Article suivant

Aitken espère populariser la F1 en Corée du Sud

Aitken espère populariser la F1 en Corée du Sud
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Lance Stroll
Équipes Aston Martin Racing
Auteur Fabien Gaillard