Stroll philosophe après un tête-à-queue coûteux

partages
commentaires
Stroll philosophe après un tête-à-queue coûteux
Par : Benjamin Vinel
28 févr. 2017 à 14:30

La préparation de Lance Stroll pour la saison 2017 de Formule 1 vient de subir un coup dur, sa première journée d'essais ayant pris fin au bout de douze tours à cause d'une sortie de piste.

Lance Stroll, Williams FW40
Lance Stroll, Williams FW40 en tête-à-queue
Lance Stroll, Williams FW40 en tête-à-queue
Lance Stroll, Williams FW40
Lance Stroll, Williams FW40
Lance Stroll, Williams
Lance Stroll, Williams FW40
Lance Stroll, Williams FW40
Lance Stroll, Williams
Lance Stroll, Williams FW40

B.V., Barcelone - À l'âge de 18 ans, Lance Stroll est le seul débutant de cette saison 2017 de Formule 1, si l'on excepte un Stoffel Vandoorne qui dispose d'un Grand Prix d'expérience.

Inutile de dire que le temps de piste sera crucial pour le champion 2016 de F3 Europe, d'autant plus qu'il n'a que trois saisons d'expérience en monoplace et que les F1 version 2017 devraient être les plus rapides de l'Histoire, particulièrement physiques à piloter.

Or, ce matin, Lance Stroll est parti en tête-à-queue dans le virage 9, qui est la courbe la plus rapide sur ce circuit. La Williams n'avait pas l'air endommagée au premier abord, mais l'écurie britannique a finalement dû renvoyer son aileron avant à l'usine de Grove (Angleterre) et ne le récupérera que ce mercredi.

"Ce n'est pas précisément ce que nous voulions", reconnaît Stroll, "mais ça arrive, ce n'est que le début. Nous allons laisser cela derrière nous, et il reste beaucoup d'essais à faire. C'est bien d'être au volant, j'ai beaucoup attendu, j'ai passé beaucoup de temps à me préparer, donc c'était agréable d'enfin piloter la voiture. Mais j'ai besoin de beaucoup plus de temps dans la voiture pour la comprendre. Je suis content d'être là."

Cette semaine, Lance Stroll n'aura donc eu que très peu de roulage sur le sec, puisque c'est lui qui sera au volant de la Williams pour les essais prévus sur piste humide ce jeudi. Or, le Canadien a véritablement besoin de temps de piste pour apprivoiser la FW40 : après tout, c'est en forgeant que l'on devient forgeron.

"Il y a beaucoup d'adhérence et beaucoup de potentiel avec la nouvelle réglementation, mais il faut que je fasse davantage de relais pour mieux comprendre la voiture", indique-t-il. "Alors, j'aurai une meilleure idée de la voiture."

Un long apprentissage

Quant à la saison qui l'attend, Stroll est bien conscient qu'il ne va pas avoir la tâche facile. 2017 sera une expérience d'apprentissage pour celui qui a remporté la F3 Europe pour sa deuxième saison dans la discipline et qui est épaulé par un vétéran, Felipe Massa, pour ses débuts en Formule 1.

"C'est comme dans tous les autres championnats, il y a toujours quelque chose à apprendre", souligne le Québécois. "Il y a plus de caméras, plus de gens, c'est un niveau supérieur. Il y aura des choses à apprendre, il y aura des journées difficiles comme aujourd'hui, des petits obstacles sur le chemin. Ça arrive."

"Nous allons continuer à travailler fort. Nous prendrons les choses course par course ; il va y avoir des circuits qui sont nouveaux pour moi, comme Melbourne, la Chine, des endroits où je ne suis jamais allé. J'ai beaucoup de choses à apprendre, mais j'ai hâte, j'espère passer plus de temps dans la voiture pour comprendre certaines choses."

Article suivant
Hamilton et Massa redoutent des dépassements difficiles

Article précédent

Hamilton et Massa redoutent des dépassements difficiles

Article suivant

Suspensions - La FIA avertit les écuries du risque d'interdiction

Suspensions - La FIA avertit les écuries du risque d'interdiction
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement Essais de Barcelone I
Lieu Circuit de Barcelona-Catalunya
Pilotes Lance Stroll Boutique
Équipes Williams
Auteur Benjamin Vinel