Stroll et Sirotkin consternés par les propos de Massa

Les pilotes Williams ont très peu goûté la récente sortie médiatique de Felipe Massa, très critique à l'égard de la politique de son ancienne écurie.

À son arrivée dans le paddock de Bakou, théâtre de son premier – et unique à ce jour – podium en Formule 1, Lance Stroll s'est étonné des récents propos tenus par son ancien coéquipier.

Felipe Massa a dernièrement donné son point de vue sur la situation difficile dans laquelle se trouvait Williams, équipe dans laquelle il a évolué de 2014 à 2017. Selon le Brésilien, la structure de Grove paie comptant le fait d'avoir donné la priorité à l'aspect économique dans la plupart de ses choix, notamment pour composer son line-up.

La FW41 est confiée cette année à Stroll et au débutant Sergey Sirotkin, mais aucun des deux pilotes n'est encore parvenu à inscrire le moindre point depuis le début de la saison.

"Je ne comprends pas ce qu'il essaie de dire", s'interroge Lance Stroll au sujet de Massa. "D'abord, Felipe n'est pas ici, il est parti, il a pris sa retraite. À ce que je sache, j'ai terminé une place derrière Felipe [au championnat 2017]. Et pas vraiment en utilisant Felipe comme référence, mais en m'utilisant moi-même comme référence." 

"Je regarde où j'en étais à cette période l'année dernière, quand la voiture pouvait le faire, en Chine j'étais en Q3, je l'étais aussi sur d'autres Grands Prix, j'ai marqué des points sur plusieurs courses. Ce n'est pas comme si je ne pouvais pas le faire, ou comme si ça n'était pas possible. En ce moment, le problème est simplement que, avec une course où nous sommes vraiment compétitifs, nous sommes 14e, 13e. L'année dernière, nous étions confortablement dans les points à plusieurs reprises. C'est comme ça."

Sirotkin n'a pas aimé 

Si Stroll goûte peu les propos de son ancien voisin de garage, son nouveau coéquipier ne les apprécie guère, alors qu'il se sait directement ciblé. Le pilote russe, qui a finalement obtenu le baquet Williams au détriment de Robert Kubica, ne cache pas son amertume.

"Je ne prête pas trop d'attention aux commentaires, mais ce n'est évidemment pas très plaisant", lâche Sirokin. "Tout le monde m'interroge quant au manque d'expérience, au mauvais retour d'informations, mais durant ma carrière, j'ai réalisé que le nombre de saisons auxquels on prend part ne rend pas votre feedback meilleur ou ne vous fait pas mieux comprendre la voiture. Ça ne veut rien dire du tout. J'ai vu de nombreux exemples."

"Pour la façon de travailler, pour la manière d'apporter un bon retour d'informations à l'équipe, je ne pense que l'on peut rien faire de plus. Peu importe l'expérience que l'on a, tout ce qui compte c'est à quel point on est rapide et comment on concrétise le retour d'informations que l'on donne aux ingénieurs."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Felipe Massa , Sergey Sirotkin , Lance Stroll
Type d'article Actualités