Stroll espère la pluie et rêve de Q3

partages
commentaires
Stroll espère la pluie et rêve de Q3
Par : Basile Davoine
23 mars 2018 à 07:55

Quinzième puis quatorzième ce vendredi à Melbourne lors des deux premières séances d'essais libres, Lance Stroll estime que Williams a pu se rassurer en ce début de week-end, après des tests hivernaux compliqués.

Lance Stroll, Williams FW41
Lance Stroll, Williams FW41
Lance Stroll, Williams FW41
Lance Stroll, Williams FW41
Lance Stroll, Williams FW41
Lance Stroll, Williams FW41 Mercedes
Lance Stroll, Williams FW41 Mercedes
Lance Stroll, Williams FW41 Mercedes
Lance Stroll, Williams FW41 Mercedes
Lance Stroll, Williams FW41 Mercedes
Lance Stroll, Williams FW41 Mercedes

La FW41 offre un comportement encore rétif, mais les progrès semblent au rendez-vous, sur une piste qui pourrait lui permettre de s'exprimer un peu plus facilement qu'ailleurs.

Le pilote canadien n'a d'ailleurs pas pu en tirer toute la quintessence lors des EL2, puisque le drapeau rouge a été brandi au moment où il venait de chausser les pneus ultratendres dans le but de signer un tour rapide. Néanmoins, Lance Stroll juge cette journée "positive", tout en ayant à l'esprit qu'un certain nombre d'interrogations demeurent au sujet de la hiérarchie.

"Je crois que c'est une journée positive, si l'on prend les chronos et tout le reste", résume Stroll. "Je pense que nous aurions pu améliorer un peu, mais il y a eu le drapeau rouge, donc je suis rentré et j'ai fait mes chronos avec des pneus usés à cause de ça. Il y avait donc quelques dixièmes de mieux à aller chercher. Si vous me posez la question, je pense que nous sommes dans une bonne position, mais nous ne savons pas où en sont les autres voitures avec le carburant, les modes moteur utilisés, donc il y a encore un point d'interrogation. 

"C'était bien de faire un long relais et d'apprendre un peu des choses sur les pneus. Ça semble plutôt similaire à l'an dernier au niveau des caractéristiques, de la surchauffe, de la glisse, de la préparation, de la motricité. La température de la piste devrait être un peu plus basse demain, nous verrons."

Par rapport au essais de Barcelone, Stroll confirme également que la Williams a progressé, sans se risquer à quantifier l'ampleur de cette évolution : "Oui, il semble que la voiture soit un peu meilleure ici. Nous verrons demain. Je ne sais pas à quel point c'est mieux. C'est très serré en milieu de peloton, c'est certain."

Seule ombre au tableau en ce vendredi, la toute fin de séance qui l'a contraint à mettre pied à terre dans son tour de rentrée au stand, après le drapeau à damier. L'équipe britannique doit encore identifier la cause. "Je crois que le moteur surchauffait et s'est mis en mode sécurité, nous allons voir ce qui s'est passé", raconte Stroll.

Au soir de cette première journée de roulage, difficile de fixer des objectifs, mais l'espoir peu au moins s'entretenir. "Ce serait bien si nous pouvions aller en Q3, mais il semble aussi qu'il va pleuvoir demain, à 90% ou quelque chose comme ça, je ne sais pas. Ça pourrait rebattre un peu les cartes." Une pluie bienvenue ? "J'espère", rétorque Stroll. "Ça nivelle un petit peu les performances, ce qui est bien."

Prochain article Formule 1
Grand Prix d’Australie: le Formule 1 en direct en Suisse

Previous article

Grand Prix d’Australie: le Formule 1 en direct en Suisse

Next article

Diaporama - Les casques des 20 pilotes de la saison 2018

Diaporama - Les casques des 20 pilotes de la saison 2018
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Australie
Lieu Melbourne Grand Prix Circuit
Pilotes Lance Stroll Shop Now
Équipes Williams
Auteur Basile Davoine
Type d'article Réactions