Superlicence - Marko critique un sport "trop réglementé"

S'il n'a pour le moment aucun motif de satisfaction chez Red Bull, où la situation est difficile en raison du manque de compétitivité de la RB11, Helmut Marko a pu se réjouir de la prestation offerte par deux de ses protégés chez Toro Rosso à Sepang.

Tous les deux dans les points, Max Verstappen et Carlos Sainz ont terminé devant les deux Red Bull. Pour le premier, il s'agissait de la première arrivée dans le top 10, lui permettant de faire taire de nombreuses critiques sur son âge précoce de 17 ans.

Un record qui n'est désormais pas prêt de tomber, puisque les règles d'attribution de la Superlicence changeront dès 2016, avec un âge limite et un barème de points instaurés pour valider le passage par les formules junior. Une nouvelle réglementation que Marko regrette amèrement.

"La maturité de nos deux jeunes pilotes n'est probablement plus en question", s'est-il félicité au micro de Servus TV. "Mais c'est triste que, maintenant, une règle arrive et aurait privé à la fois Max et Carlos de la licence dont ils avaient besoin. Le sport est trop réglementé. Si vous avez 17 ans, mais que vous avez la maturité de quelqu'un de 22 ans, il faut questionner cette règle stricte sur l'âge."

Nous n'avons rien fait d'imprudent.

Helmut Marko

Marko rappelle que, bien que la décision fut très critiquée, Red Bull n'a pas commis d'imprudence et n'a pas pris de risque majeur en titularisant Verstappen chez Toro Rosso.

"Nous n'avons rien fait d'imprudent. Nous l'avons testé dans une Formule Renault 3.5, dans une F1 d'il y a deux saisons, nous l'avons mis dans le simulateur : à chaque moment il était compétitif dès le début", insiste-t-il.

Pour le père de Carlos Sainz, la jeunesse des pilotes n'est plus un problème car tous les moyens à disposition pour les préparer à la F1 sont beaucoup plus évolués que par le passé. 

"Sans aucun doute, il y a de nouveaux outils pour très bien préparer les pilotes, mais ce n'est le cas seulement dans le sport automobile, mais dans tous les sports professionnels", explique-t-il dans les colonnes d'El Confidencial. "Les enfants débutent très jeunes et cela leur donne une maturité à un âge précoce. C'est probablement l'une des plus grosses différences dans le sport au 21e siècle."

A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Carlos Sainz , Carlos Sainz Jr. , Max Verstappen
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités
Tags fia, jeunesse, réglement, superlicence