Susie Wolff : "Les actes parlent plus que les mots"

L'été aura été très important pour Susie Wolff, avec deux premières opportunités pour la jeune femme de rouler dans une F1 lors d'un week-end de Grand Prix

L'été aura été très important pour Susie Wolff, avec deux premières opportunités pour la jeune femme de rouler dans une F1 lors d'un week-end de Grand Prix. A Silverstone, la Britannique avait joué d'une terrible malchance, privée de roulage par un problème technique sur sa Williams. Elle s'est parfaitement rattrapée quinze jours plus tard en Allemagne, répondant aux attentes de l'écurie de Grove et terminant à 2 dixièmes de Felipe Massa lors des EL1 à Hockenheim.

Et maintenant ? C'est la question à laquelle doit répondre Wolff, déjà âgée de 31 ans. Après avoir démontré son aptitude à faire face à la pression d'une séance officielle, elle doit chercher à obtenir d'autres chances de faire ses preuves, ce qui ne sera pas une mince affaire.

"Avoir plus d'opportunités, c'est l'une des choses les plus difficiles en F1", confie Wolff dans les colonnes de F1 Racing. "Mais l'équipe était heureuse de ma performance. C'était une étape importante dans la bonne direction et maintenant je dois voir ce qu'il y a d'autre de possible. Ce sera difficile d'avoir plus de temps dans la voiture, mais c'est la prochaine chose sur ma liste."

Avoir une autre opportunité est logiquement la priorité, mais dans quelles conditions ? "Je veux faire une course de Formule 1", insiste-t-elle. "Je ne parle même pas de faire une saison, car je suis réaliste. Je sais combien c'est difficile de se retrouver dans un baquet titulaire."

Bien consciente des difficultés qu'elle aura à obtenir cette chance de rouler en Grand Prix, Susie Wolff sait malgré tout qu'elle aura déjà bien ouvert la voie pour un retour d'une femme en Formule 1, tandis que le nom de Simona de Silvestro semble de plus en plus proche de la catégorie reine.

"Les actes parlent plus que les mots", explique Wolff. "Je me suis souvent demandé : Suis-je assez bonne ? Les femmes sont-elles suffisamment bonnes ? Sont-elles assez fortes ? Je voulais montrer qu'elles l'étaient. Quand le casque est mis, je ne suis pas différente de quelqu'un d'autre. Je dois le montrer. Je me sens prête mais c'est un environnement difficile et avoir une chance ne sera pas facile."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Felipe Massa , Susie Wolff , Simona De Silvestro
Équipes Williams
Type d'article Actualités