Formule 1
12 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
52 jours
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
59 jours
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
73 jours
C
Grand Prix de Chine
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
87 jours
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
101 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
Prochain événement dans
108 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
Prochain événement dans
122 jours
C
GP d'Azerbaïdjan
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
136 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
Prochain événement dans
143 jours
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
157 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
Prochain événement dans
164 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
178 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
Prochain événement dans
192 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
220 jours
03 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
227 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
241 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
248 jours
08 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
262 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
276 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
283 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
297 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
311 jours

L'innovante suspension avant de Red Bull expliquée en 3D

partages
commentaires
Par :
25 mai 2019 à 07:19

Fait rare en Formule 1, la Red Bull RB15 possède une suspension avant inédite qui diffère grandement de celle de toutes les autres monoplaces actuelles.

Si d’apparence cette suspension ressemble fortement à celle vue sur la RB14 de l’an dernier, la principale différence se situe dans son triangle supérieur.

Au lieu d’être fabriqué en une seule pièce, les bras de la suspension de la Red Bull Racing RB15 sont indépendants, ce qui en fait une suspension multibras. Des raisons aérodynamiques et mécaniques expliquent le choix de cette solution. 

Lire aussi:

Séparer les bras de la suspension minimise légèrement la perturbation aérodynamique globale, car chaque bras possède une corde raccourcie.

De plus, des bras indépendants modifient le fonctionnement de la suspension, agrandissant la surface de contact au sol des pneus à basse vitesse et permettant un meilleur angle de braquage des roues dans les virages.

Sur le Circuit de Monaco, étroit et sinueux, il est crucial de piloter une voiture agile, dotée d’un train avant incisif, surtout pour négocier le virage en épingle très serré du Loews.

Article suivant
Schumacher, Prost, Hamilton, Alonso : les héros des pilotes MotoGP

Article précédent

Schumacher, Prost, Hamilton, Alonso : les héros des pilotes MotoGP

Article suivant

Vidéo - Les évolutions de Ferrari et Mercedes à Monaco

Vidéo - Les évolutions de Ferrari et Mercedes à Monaco
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Monaco
Auteur René Fagnan