Sutil trace sa carrière sans se soucier des critiques

En Hongrie le mois dernier, Adrian Sutil a battu un record dont un pilote se passerait volontiers

En Hongrie le mois dernier, Adrian Sutil a battu un record dont un pilote se passerait volontiers. En prenant le départ de 120 Grand Prix sans jamais monter sur le podium, il est ainsi entré dans l’histoire de la Formule 1. Pourtant, l’Allemand n’accorde que très peu d’importance à cette statistique, qui selon lui ne veut rien dire. Il préfère d’ailleurs mettre en avant sa longévité, lui qui a passé toute sa carrière chez Force India avant de rejoindre Sauber cette saison.

« J’ai tout entre mes mains et je suis assez heureux », assure-t-il dans les colonnes d’Autosport. « Il y a plusieurs pilotes qui n’ont pas fait autant de Grand Prix que moi et ils ont gagné des courses. Que dire de leur situation quand ils ont été mis hors de la Formule 1, probablement pour toujours ? Ils ont gagné une course et ils sont dans une situation plus malchanceuse que la mienne, qui sait ? »

Au-delà du résultat brut, Sutil insiste sur l’importance de réaliser le meilleur travail possible avec le matériel qui est le sien. Il faut reconnaître que la C33 n’est pas une monoplace qui lui permet de briller cette année, ce qui ne l’empêche visiblement pas de prendre beaucoup de plaisir à piloter.

« Parfois les résultats pour moi n’ont pas été si bons, mais vous devez faire de votre mieux », souligne-t-il. « Parfois vous accomplissez votre meilleure performance quand vous terminez 13e, ce qui peut être meilleur que les fois où j’ai terminé cinquième pour Force India, mais personne ne réalise cela. Je le sais, et c’est le plus important. Il y a des pilotes qui font des erreurs et terminent sur le podium. »

« Je fais les choses pour moi, je ne fais pas ça pour montrer au monde à quel point je suis impressionnant, ce n’est pas vraiment important. Je le fais parce que je l’aime. Quand je fais un tour parfait avec la voiture que j’ai, après je suis heureux. Si je ne le fais pas, je ne suis pas content et je travaille encore plus dur pour réussir. Je fais ça parce que c’est ma passion et ce que les autres pensent n’est pas important. J’adore ça, même si je suis en-dehors du top 10. »

Le podium est donc loin et la victoire finale aussi, et Sutil sait à quel point la F1 est une discipline qui fait la part belle à la mécanique autant – si ce n’est plus – qu’au pilote.

« Ce serait formidable d’être Champion du Monde et de gagner des courses. C’est quelque chose qui peut arriver, ou peut-être pas. Ce n’est pas quelque chose qui dépend pleinement de moi. Ce que j’ai entre les mains en ce moment me permet d’être un bon pilote et c’est mon objectif : être un pilote régulier qui ne fait pas d’erreurs et qui est performant peu importe la situation. »

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Adrian Sutil
Équipes Sauber , Force India
Type d'article Actualités