Suzuka a montré le "véritable potentiel" de Haas

partages
commentaires
Suzuka a montré le
Valentin Khorounzhiy
Par : Valentin Khorounzhiy
15 oct. 2016 à 08:45

Équipée d'un nouvel aileron avant, la Haas VF-16 a-t-elle montré son véritable potentiel au Grand Prix du Japon ? C'est en tout cas l'opinion du directeur d'équipe, Günther Steiner.

Esteban Gutierrez, Haas F1 Team VF-16
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16
Esteban Gutierrez, Haas F1 Team
Romain Grosjean, Haas F1 Team
Guenther Steiner, Team Principal Haas F1 Team
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16
Esteban Gutierrez, Haas F1 Team VF-16 et Kevin Magnussen, Renault Sport F1 Team RS16
Esteban Gutierrez, Haas F1 Team VF-16
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16

Romain Grosjean et Esteban Gutiérrez ont brillé sur le circuit de Suzuka, passant tous les deux en Q3 avec une huitième place pour Grosjean et une dixième pour Gutiérrez. C'est la première fois que Haas F1 Team plaçait ses deux monoplaces dans la dernière partie des qualifications.

Cependant, la course a été plus difficile. Grosjean s'est classé 11e, à une seconde des deux Williams qui ont complété le top 10. Gutiérrez, quant à lui, n'a pu faire mieux que 20e après une passe d'armes musclée avec Carlos Sainz, qui l'a envoyé en tête-à-queue.

C'est la septième fois qu'un pilote Haas se classe 11e cette saison, aux portes des points, mais Günther Steiner se satisfait du niveau de performance démontré par son équipe.

"Ce qui est encourageant, c'est que nous savons ce dont la voiture est capable", déclare Steiner. "Sept fois 11e, ce n'est pas très agréable, mais au moins, nous savons en être capables. Mine de rien, les cinq bonnes équipes étaient devant nous avec deux voitures, personne n'a abandonné, donc le résultat est logique."

"Nous nous sommes battus face à Williams, mais n'avons pas réussi parce qu'ils ont eu l'avantage avec la stratégie. C'est mitigé, mais ce qui est encourageant, c'est que nous progressons. Nous ne stagnons pas ; rester au même niveau serait déjà une bonne chose pour nous, mais nous progressons."

Après le désastre malaisien

Ces performances arrivaient à point nommé après un Grand Prix de Malaisie catastrophique où les deux pilotes ont été contraints à l'abandon : Gutiérrez a perdu une roue et Grosjean s'est vu trahi par son disque de frein, après s'être plaint du comportement de la voiture au fil du week-end.

"Nous avions du pain sur la planche après la Malaisie pour résoudre nos problèmes et essayer de rendre la voiture plus rapide, pour obtenir de meilleurs réglages", poursuit Steiner.

"Je pense que tout le monde a travaillé dur et que nous avons fait beaucoup en très peu de temps. Cela montre, pour moi, les progrès de l'équipe. Après la Malaisie, où tout ce qui pouvait aller mal s'est mal passé avec beaucoup de pièces cassées, l'équipe est devenue au Japon bien préparée, nous étions prêts à repartir."

"Nous devenons plus efficaces dans la façon dont nous faisons les choses, et mieux préparés. Et il faut du temps pour y arriver ; prendre de l'expérience prend du temps, et la seule chose qu'on ne peut acheter, c'est le temps. Donc je pense que nous avons fait de grands progrès. Tant que nous progressons, nous sommes satisfaits."

Un rythme représentatif ?

Steiner a bon espoir que la performance signée en qualifications à Suzuka soit représentative du rythme de la VF-16, même si les caractéristiques du circuit étaient favorables à Haas.

"Je pense que c'était notre véritable potentiel avec le nouvel aileron avant", estime l'Italien. "Le circuit nous a favorisés ; nous étions très bons à Spa et à Monza, et Suzuka est très rapide. Nous ne sommes pas aussi bons sur des circuits plus lents."

Propos recueillis par Jonathan Noble

 

Artwork Haas VF-16 de Romain Grosjean
Artwork Haas VF-16 de Romain Grosjean
Prochain article Formule 1
Hülkenberg et Renault - Pourquoi il n'y a rien à perdre

Previous article

Hülkenberg et Renault - Pourquoi il n'y a rien à perdre

Next article

Vandoorne content de relever le défi Alonso

Vandoorne content de relever le défi Alonso

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Japon
Lieu Suzuka
Pilotes Romain Grosjean , Esteban Gutiérrez
Équipes Haas F1 Team
Auteur Valentin Khorounzhiy
Type d'article Actualités