Alpine a recruté une juriste pour éviter une autre affaire Piastri

Un an après l'affaire Piastri, Alpine dispose d'une nouvelle juriste afin que les contrats des pilotes soient infaillibles.

Pierre Gasly, Alpine A523

L'an passé, l'affaire Piastri avait été un tournant du marché des transferts. Alpine avait proposé à son protégé Oscar Piastri un prêt chez Williams en attendant une titularisation dans sa propre écurie, projet pour lequel l'intéressé n'avait manifesté que peu d'intérêt ; contre toute attente, il n'avait pas de contrat valide avec Alpine pour 2023 et n'a pas tardé à décider de rejoindre McLaren.

À Enstone, on a été pris de court par ce dénouement ; la tentative de titulariser Piastri après le départ surprise de Fernando Alonso chez Aston Martin s'est avérée infructueuse, le jeune Australien ayant signé depuis longtemps avec McLaren (et ayant fait valoir ses droits par un tweet cinglant). Le directeur d'équipe Otmar Szafnauer a donc décidé de s'assurer que les contrats soient dorénavant indéfectibles.

"J'ai recruté une super juriste, très expérimentée, en Caroline McGrory", a révélé Szafnauer peu avant son départ de l'écurie, dans le podcast Beyond The Grid. "J'ai travaillé avec elle chez Honda. Elle a été la juriste de Mercedes pendant un certain temps, puis est partie faire autre chose, notamment en football et aux Jeux du Commonwealth. Elle fait attention aux détails, elle est incroyablement intelligente et elle a désormais beaucoup d'expérience. Alors je suis convaincu qu'entre Caroline et moi, nous allons nous assurer que ces failles dans les contrats ne se représentent jamais."

Passée par le club de Leicester City après avoir été responsable des contrats de Jenson Button, Nico Rosberg, Michael Schumacher ou encore Lewis Hamilton dans la structure de Brackley (de l'époque BAR jusqu'à Mercedes), McGrory a rejoint Alpine en avril ; elle n'aura finalement collaboré avec Szafnauer que pendant quelques mois.

Interrogé en marge du Grand Prix de Hongrie, l'Américain a en tout cas assisté à la montée en puissance de Piastri au volant d'une McLaren MCL60 revigorée. "Si vous m'aviez dit il y a deux ou trois courses qu'il allait finir quatrième à Silverstone, j'aurais été surpris", a-t-il admis. "Mais j'y étais, j'ai vu les circonstances et le rythme de leur voiture, alors je n'étais pas surpris. Vous savez, il a fait du bon travail pour finir quatrième."

"Quelqu'un m'a demandé 'Tu es content pour Oscar ?', et ma réponse a été 'Eh bien, Oscar doit être content pour Oscar'. Je suis content pour mes pilotes quand ils sont performants. Il est un concurrent. Suis-je content quand il finit quatrième ? Je n'ai rien contre Oscar, mais non. Nous courons contre lui. Je veux que ce soit nous qui finissions quatrième." Reste à savoir si Alpine y parviendra, finalement sans Piastri ni Szafnauer.

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation

Related video

Article précédent Nouveaux teams F1 : vers une décision début septembre
Article suivant Il y a 60 ans : Surtees brise la "malédiction Ferrari"

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse