Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola
Dossier

Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola

Revue technique - L'adaptabilité de Toro Rosso a profité à Honda

partages
commentaires
Revue technique - L'adaptabilité de Toro Rosso a profité à Honda
Par :
Co-auteur: Matt Somerfield
8 janv. 2019 à 16:10

La petite écurie de Formule 1 Toro Rosso est sans contredit la Championne du monde en ce qui a trait aux changements de dernière minute de motorisation.

Toro Rosso a débuté l’ère des moteurs turbo hybrides avec Ferrari avant de changer pour Renault et finalement rejoindre les rangs de Honda. Cette décision d’adopter le moteur japonais est survenue au dernier moment en 2017 et a nécessité une somme gigantesque de travail.

Chaque unité de puissance possède sa propre architecture, ses propres accessoires, ses exigences de refroidissement et tout son appareillage électronique. Tout ce travail d’adaptation a pénalisé Toro Rosso la saison dernière. Les nombreuses modifications apportées aux moteurs ont aussi résulté en un nombre élevé de pénalités imposées aux pilotes sur les grilles de départ.

Lire aussi :

Toutefois, cette remarquable adaptabilité a permis à Honda de réellement progresser et de se rapprocher de Mercedes, Ferrari et Renault. Le moteur Honda sera désormais greffé aux Red Bull officielles en 2019. Voyons comment la Toro Rosso a évolué au cours de l’année 2018.

Diapo
Liste

L'arrière de la Toro Rosso STR13

L'arrière de la Toro Rosso STR13
1/28

Photo de: Giorgio Piola

Cette image, captée lors du Grand Prix de Grande-Bretagne, montre comment Toro Rosso a adapté le circuit de refroidissement du moteur Honda. On note que Toro Rosso a imité McLaren en fixant le radiateur au-dessus de la boîte à air.

Ailette de Halo de la Toro Rosso STR13

Ailette de Halo de la Toro Rosso STR13
2/28

Photo de: Giorgio Piola

Comme la plupart des autres écuries, Toro Rosso a habillé le Halo d’un carénage supérieur. On remarque aussi la présence d’un petit carénage inférieur. Lors de la présentation de la voiture, une petite ailette se trouvait sous le Halo afin de mieux diriger les flux d’air et de réduire les turbulences.

Vue détaillée du volant de la Toro Rosso STR13

Vue détaillée du volant de la Toro Rosso STR13
3/28

Photo de: Erik Junius

Vue du volant de la Toro Rosso STR13.

Comparaison des dérives de l'aileron avant de la Toro Rosso STR13

Comparaison des dérives de l'aileron avant de la Toro Rosso STR13
4/28

Photo de: Giorgio Piola

Vers la fin de la saison, Toro Rosso a apporté d’autres modifications aérodynamiques. Un nouvel aileron avant a été introduit aux États-Unis, mais le mauvais temps a gâché les essais libres, forçant le report de ce test. On note les dérives raccourcies et un flap additionnel à l’arrière (montré par la flèche), semblable à ce que font les autres écuries.

Dérives latérales de la Toro Rosso STR13

Dérives latérales de la Toro Rosso STR13
5/28

Photo de: Giorgio Piola

Aussi vues à Austin, ces nouvelles dérives latérales, caractérisées par la fente verticale de son élément avant (flèche rouge) et les nouveaux déflecteurs de pontons (flèche blanche).

Toro Rosso STR13

Toro Rosso STR13
6/28

Photo de: Mark Sutton

Vue des dérives latérales de la STR13 lors de sa présentation. Cette zone de la voiture a grandement évolué au cours de la saison.

Brendon Hartley, Toro Rosso STR13

Brendon Hartley, Toro Rosso STR13
7/28

Photo de: Sutton Motorsport Images

Test aérodynamique de l’aileron avec de la peinture de visualisation des flux lors des essais du Grand Prix d’Espagne. On note aussi la présence d’une caméra à haute vitesse qui mesure la flexibilité de l’aileron sous la charge.

Pierre Gasly, Toro Rosso STR13

Pierre Gasly, Toro Rosso STR13
8/28

Photo de: Glenn Dunbar / LAT Images

Autre test aérodynamique avec de la peinture de visualisation des flux lors des essais hivernaux.

Le diffuseur de la Toro Rosso STR13

Le diffuseur de la Toro Rosso STR13
9/28

Photo de: Mark Sutton

Vue du diffuseur de la STR13 lors du Grand Prix de Bahreïn.

Toro Rosso STR13 : freins avant

Toro Rosso STR13 : freins avant
10/28

Photo de: Mark Sutton

Toro Rosso a continué à utiliser un essieu avant soufflant en 2018.

Le Halo de la Toro Rosso STR13

Le Halo de la Toro Rosso STR13
11/28

Photo de: Giorgio Piola

Vue des ailettes fixées sous la Halo et destinées à mieux diriger les flux d’air autour de cette imposante structure.

Suspension avant de la Toro Rosso STR13

Suspension avant de la Toro Rosso STR13
12/28

Photo de: Mark Sutton

Les mécaniciens procèdent à une modification à l’amortisseur d’anti-pilonnement lors du Grand Prix de Chine.

Des détails de carrosserie de la Toro Rosso STR13

Des détails de carrosserie de la Toro Rosso STR13
13/28

Photo de: Giorgio Piola

Vue de la zone arrière du fond plat avec ses orifices inclus et ses arêtes.

Brendon Hartley, Toro Rosso STR13

Brendon Hartley, Toro Rosso STR13
14/28

Photo de: Andrew Hone / LAT Images

Vue en plongée de la STR13 de Brendon Hartley quand la voiture émerge du garage pour prendre la piste.

Les pontons de la Toro Rosso STR13

Les pontons de la Toro Rosso STR13
15/28

Photo de: Giorgio Piola

Vue des dérives latérales telles qu’utilisées lors du Grand Prix de Monaco.

Vue détaillée de l'aérodynamique de la Toro Rosso STR13

Vue détaillée de l'aérodynamique de la Toro Rosso STR13
16/28

Photo de: Mark Sutton / Sutton Images

Les aubes de déviation, situées sous le nez et le châssis, sont divisées en trois sections et possèdent aussi un rebord inférieur échancré.

Vue détaillée du nez de la Toro Rosso STR13

Vue détaillée du nez de la Toro Rosso STR13
17/28

Photo de: Giorgio Piola

L’intérieur du nez de la STR13 révèle les conduits à double canaux du S-duct.

Un rétroviseur de la Toro Rosso STR13

Un rétroviseur de la Toro Rosso STR13
18/28

Photo de: Giorgio Piola

À Silverstone, Toro Rosso a adopté ces caissons de rétroviseurs, semblables à ceux utilisés par Ferrari.

Vue détaillée de l'aileron arrière de la Toro Rosso STR13

Vue détaillée de l'aileron arrière de la Toro Rosso STR13
19/28

Photo de: Mark Sutton

En Hongrie, l’écurie italienne a utilisé ce T-wing double aux formes complexes.

Vue détaillée des déflecteurs de la Toro Rosso STR13

Vue détaillée des déflecteurs de la Toro Rosso STR13
20/28

Photo de: Manuel Goria / Sutton Images

Vue rapprochée des dérives latérales de la STR13.

Toro Rosso STR13

Toro Rosso STR13
21/28

Photo de: Mark Sutton / Sutton Images

En préparation pour le Grand Prix de Belgique, cette STR13 nous dévoile son amortisseur d’anti-pilonnement muni de rondelles de Belleville.

Un moyeu de roue arrière de la Toro Rosso STR13

Un moyeu de roue arrière de la Toro Rosso STR13
22/28

Photo de: Mark Sutton / Sutton Images

Toujours en Belgique, vue d'un frein arrière de la Toro Rosso.

Le diffuseur de la Toro Rosso STR13

Le diffuseur de la Toro Rosso STR13
23/28

Photo de: Mark Sutton

Vue du diffuseur de la Toro Rosso en Russie. Notez les fentes insérées dans les cloisons verticales et qui permettent aux flux d’air de migrer d’un côté à l’autre lorsque la voiture pivote en virage.

Un déflecteur de la Toro Rosso STR13

Un déflecteur de la Toro Rosso STR13
24/28

Photo de: Mark Sutton

Vue des dérives latérales et du déflecteur de ponton à l’occasion du Grand Prix de Russie.

Les sorties d'échappement de la Toro Rosso STR13

Les sorties d'échappement de la Toro Rosso STR13
25/28

Photo de: Giorgio Piola

Cette élégante ailette, fixée au support de l’aileron arrière, sert à rediriger les flux d’air et le jet d’échappement.

Brendon Hartley, Toro Rosso STR13, avec des capteurs aérodynamiques

Brendon Hartley, Toro Rosso STR13, avec des capteurs aérodynamiques
26/28

Photo de: Mark Sutton / Sutton Images

Lors des essais du Grand Prix du Japon, la voiture de Brendon Hartley fut munie d’un énorme treillis de capteurs.

Fond plat de la Toro Rosso STR13

Fond plat de la Toro Rosso STR13
27/28

La petite écurie italienne est reconnue pour ses solutions techniques intéressantes, souvent reprises par d’autres. Le fond plat de la STR13 dénote par ses multiples orifices inclus en forme de "L" et ses arêtes fixées juste devant les pneus arrière.

Pontons de la Toro Rosso STR13

Pontons de la Toro Rosso STR13
28/28

Photo de: Mark Sutton

Vue du flanc de la monoplace et des dérives latérales en Azerbaïdjan.

Article suivant
Revue technique - Alfa Romeo a aidé Sauber à progresser

Article précédent

Revue technique - Alfa Romeo a aidé Sauber à progresser

Article suivant

Revue technique - McLaren victime des faiblesses de son châssis

Revue technique - McLaren victime des faiblesses de son châssis
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Toro Rosso Boutique
Auteur Giorgio Piola
Be first to get
breaking news