Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola
Dossier

Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola

Technique - Les astucieuses ailettes sur les suspensions de la Sauber

partages
commentaires
Technique - Les astucieuses ailettes sur les suspensions de la Sauber
31 mars 2018 à 16:02

L'équipe Sauber repousse les frontières du design de la C37 dans un effort pour rattraper ses rivaux avec des évolutions "agressives" de son concept.

Après une année 2017 avec une monoplace compliquée et un moteur Ferrari vieux d'un an, Sauber s'attend à une meilleure saison après avoir revu sa philosophie aérodynamique tout en l'associant à une unité de puissance 2018.

La structure a adopté certaines solutions radicales avec la C37. Giorgio Piola et Matt Somerfield se penchent sur la façon dont Sauber pousse les limites de la réglementation afin de remonter dans la hiérarchie.

Charles Leclerc, Sauber C37
Charles Leclerc, Sauber C37

Photo de: Sutton Motorsport Images

Une des nouvelles solutions sur la F1 suisse est l'utilisation d'ailettes sur le triangle supérieur de suspension avant qui est déjà surélevé. Cette stratégie de rehaussement du triangle a été adoptée simultanément par Mercedes et Toro Rosso l'an passé car elle favorise la circulation du flux d'air vers les pontons et le fond plat.

Sauber a utilisé les éléments supérieurs de son triangle pour monter des ailettes verticales qui aident encore plus à aligner le flux d'air qui y passe. Cela permet également de limiter la turbulence du sillage du pneu et les perturbations en aval.

Les ailettes se situent dans une zone grise du règlement, avec la partie externe de 125 mm du triangle qui est classée comme une pièce du conduit de frein plutôt que comme une pièce de la suspension. 

C'est la première fois que de telles ailettes sont utilisées de façon si agressive en F1 sur la surface supérieure du triangle, mais ce n'est pas la première fois que les équipes s'aventurent dans cette zone.

En 2016, Toro Rosso avait installé une ailette qui pendait du triangle inférieur mais c'était loin d'être aussi complexe que ce que Sauber a produit.

Entrées d'air de la Sauber C37
Entrées d'air de la Sauber C37

Photo de: Giorgio Piola

Sauber a également fait beaucoup d'efforts au niveau de l'installation de son moteur et a exploré sa propre voie en ce qui concerne l'agencement des pontons.

Au lieu de choisir le positionnement bas de la structure d'impact latérale lancé par Ferrari et copié par d'autres, Hinwil a créé de multiples entrées au-dessus et en dessous de la structure ce qui modifie le profil aérodynamique de la voiture.

 
Prochain article Formule 1
Rétro 1968 - Les premiers ailerons en Formule 1

Previous article

Rétro 1968 - Les premiers ailerons en Formule 1

Next article

Red Bull veut le gel des modes moteur entre qualifications et course

Red Bull veut le gel des modes moteur entre qualifications et course

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Sauber
Type d'article Analyse