Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola
Dossier

Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola

Technique - Ce que cache la Mercedes W08

partages
commentaires
Technique - Ce que cache la Mercedes W08
Matt Somerfield
Par : Matt Somerfield
Co-auteur: Giorgio Piola
24 févr. 2017 à 18:15

Au cours des trois dernières saisons, Mercedes a produit la meilleure voiture de Formule 1 du plateau. L’entreprise allemande n’a pas l’intention de baisser les bras et sa W08 cache quelques surprises.

Cette monoplace se distingue surtout par sa finition irréprochable et par l’attention portée aux détails. Certains éléments ont été améliorés tandis que d’autres sont totalement nouveaux. Voyons les différentes parties de la voiture.

Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08

Aileron avant

Détails de l'aileron avant de la Mercedes AMG F1 W08

En fait de design, l’aileron avant présenté hier lors du dévoilement est dans la lignée de ce que nous avons vu au cours des dernières saisons, ajusté toutefois pour tenir compte des pneus Pirelli plus larges. On note toutefois quelques modifications. En 2015, Mercedes a été la première écurie à implanter un imposant tunnel soufflant vers l’extérieur. On le retrouve sur l’aileron de la W08 et il semble être un peu plus large que précédemment (flèche), ce qui souffle encore plus d’air sous l’aileron. La cascade principale a été reprofilée et s’étire jusqu’à la dérive où un petit support la soutient (petite flèche).

Plaque d'extrémité de l'aileron avant de la Mercedes W07 Hybrid, en Malaisie

Il y a peu de chances que cette version de l’aileron soit finale. Mercedes a procédé à plusieurs essais lors des derniers Grands Prix l’an dernier, incluant cet aileron aux rebords ouverts.

Nez

Le nez provient de la W07, mais a été allongé de 200 mm comme le prescrit le règlement. On note sa partie inférieure en forme de cou de pélican. Cela permet de mieux faire fonctionner la partie neutre de l’aileron et de mieux diriger l’air vers les larges prises d’air du S-Duct (2). Comme sur la monoplace de l’an dernier, la sortie d’air supérieure du S-Duct est formée du bord de fuite du nez et du panneau de la trappe du châssis.

Caméras du museau

Détails de l'avant de la Mercedes AMG F1 W08

La FIA tente de réglementer cette région de la voiture. En 2014, Mercedes fut la première écurie à installer ses caméras de télévision sur des supports aux formes aérodynamiques. Puisque la taille des caméras ne cesse de diminuer, Mercedes les a placées un peu en retrait du nez afin d’en tirer un mince avantage.

Aubes de déviation

Les aubes de déviation de la Mercedes W07 étaient extrêmement complexes, et celles de la nouvelle W08 semblent représenter un pas en arrière. Elles ressemblent à celles du début de la saison passée, sauf quelques différences géométriques comme une réduction du nombre de fentes verticales et une ailette horizontale fixée au dernier élément.

Ailes de chauve-souris

Vue du dessous de la Mercedes W05

Mercedes a lancé une mode en installant une ailette horizontale de chaque côté du capteur de garde au sol ou entre les aubes de déviation. Les ailettes Mercedes furent rapidement appelées ailes de chauve-souris, rappelant les ailes du mammifère volant. Cette solution fut reprise et adaptée par plusieurs écuries dont Red Bull Racing, McLaren et Ferrari.

On retrouve ce concept sur la W08. Les ailettes sont moins apparentes, car dissimulées derrière d’autres appendices aérodynamiques et le rebord métallique du rayon du châssis. Une autre pré-aube de déviation, aux formes agressives, est fixée dans cette région, soutenue par deux supports métalliques.

Suspension avant

La suspension avant joue un rôle à la fois cinématique et aérodynamique. Mercedes a toujours été aux avant-postes dans ce domaine. L’alignement des éléments de suspension (le conjointement), afin d’en tirer un avantage aérodynamique, a été inauguré par Mercedes et a été largement copié par les autres écuries au fil des ans. La biellette de direction se situe tout près du triangle de suspension, ce qui génère un effet aérodynamique et améliore l’écoulement de l’air. De plus, Mercedes a développé une suspension à contrôle hydraulique extrêmement efficace. La position de ce troisième amortisseur hydraulique, très haut dans le châssis, a été une source d’intenses discussions techniques l’an dernier. Le débat à ce sujet n’est toujours pas clos.

Détails de l'aileron avant de la Mercedes AMG F1 W08

Ce concept de triangle conjoint n’a pas été abandonné en 2017, mais est moins agressif que l’an dernier. Le nouveau règlement permet que l’angle du carénage des éléments de suspension soit désormais modifié de plus ou moins cinq degrés, ce qui produit le même effet.

Le triangle inférieur possède un rebord créé à la jonction de la section conjointe et qui sert la jambe arrière (5). Avec le travail des ailettes des écopes de freins, ceci aura certainement une influence sur l’écoulement de l’air.

Mercedes innove toutefois avec son point d’attache du triangle supérieur (4). On note une protubérance du triangle, ce qui place le point d’attache plus haut et plus en arrière de ce qui est habituel. L’écurie cherche à obtenir plus de grip des pneus avant, et cette disposition aura des effets mécaniques et aérodynamiques, car elle modifiera le sillage des larges pneus avant et alimentera mieux les conditionneurs de flux d’air et le bord d’attaque du fond plat.

Déflecteurs et fond plat

Cette région centrale de la voiture sera soumise à d’intenses études et développements cette saison. Les ‘cornes’ du châssis (ces appendices latéraux montrés en 6), ressemblent beaucoup à ce que les écuries avaient installé sur leurs bolides en 2008.

La solution de Mercedes fait penser à un aileron ventral, appendice que possèdent certaines créatures marines et qui sert à accroître la stabilité en virage. On peut même croire que les flux d’air générés par cet élément amélioreront la qualité des structures d’air qui pénètrent dans les pontons.

Détails de la Mercedes AMG F1 W08

Les déflecteurs latéraux sont des grands appendices à forme diverse, fixés loin du châssis à leur partie supérieure et courbés sous le châssis afin de travailler avec le splitter. On note la présence d’un rebord inférieur à échancrure et, entre le déflecteur et le châssis, une petite arête (indiquée par la flèche rouge) qui facilite l’écoulement de l’air.

Détails du plancher de la Mercedes AMG F1 W08

Les extensions de fond plat (8) sont plus longues que celles de l’an dernier, et se terminent où elles rencontrent les conditionneurs de flux d’air et les volutes séparées du fond plat. Le fond plat possède un rebord en forme de W (ligne jaune pointillée), semblable à celui des autres voitures de F1 2017.

Conditionneurs de flux d’air

Détails de la Mercedes AMG F1 W08

Les conditionneurs de flux d’air fixés aux pontons sont désormais plus volumineux et plus complexes. Les anciens conditionneurs n’étaient que les surfaces verticales qui se courbaient au-dessus du ponton. La W08 possède de nouveaux éléments formés de façon à limiter les turbulences générées par l’entrée d’air des pontons et à protéger le fond plat du sillage des pneus avant.

Rétroviseurs

Rétroviseur de la Mercedes AMG F1 W08

Mercedes a encore poussé le développement de ses rétroviseurs. Le caisson est plus volumineux, ce qui génère un effet aérodynamique. À l’intérieur, on retrouve une caméra qui vise le pilote et un capteur infrarouge qui est pointé vers les pneus.

Pontons

Si certaines écuries ont aminci les pontons de leurs voitures 2017, Mercedes a profité des 100 mm supplémentaires disponibles de chaque côté. Mais même si les pontons sont plus larges, les entrées d’air sont devenues plus petites et plus profondes. Les pontons deviennent donc très étroits vers l’arrière, enveloppant les organes mécaniques, le tout doté d’un évent d’air chaud (11), situé à la hauteur du moteur et des échappements. Afin d’en arriver à une telle étroitesse, Mercedes a probablement réaligné les radiateurs dans les pontons.

Fond plat

La nouvelle réglementation touchant le rayon du fond plat a permis certaines modifications (9), dont une volute plus longue et plus haute. La zone du fond plat située devant les roues arrière (12) est critique, car elle influence les projections d’air provenant de la déformation des pneus. Avec des pneus plus larges cette saison, les projections seront plus importantes et Mercedes a implanté une large échancrure en diagonale dans son fond plat, plus huit autres plus petites.

Suspension arrière et boîte de vitesses

La suspension arrière a reçu beaucoup de modifications. La géométrie a été modifiée avec les éléments plus courts tout en plaçant les tirants dans une position plus verticale (13). Ces modifications de la suspension doivent s’intégrer à celles apportées à la boîte de vitesses, comme ce fut le cas chez Ferrari la saison passée.

Capot moteur

Toutes les nouvelles voitures, sauf la Williams, possèdent un aileron de requin fixé au capot moteur. La Mercedes W08 a été dévoilée avec un capot moteur semblable à celui de l’an dernier (14), mais les ingénieurs ont fait comprendre que l’équipe allait tester un aileron de requin durant les essais à Barcelone. Lors de son déverminage à Silverstone, la W08 était munie d’un aileron en T (inséré), une façon de modifier l’écoulement de l’air vers l’aileron arrière. Il est impossible d’affirmer si Mercedes poursuivra les études de cet aileron ou s’il s’agit d’une façon d’alerter Charlie Whiting sur une possible faille du règlement, ou encore de distraire les écuries rivales d’un concept innovateur beaucoup plus important.

Aileron arrière

Peu de grandes nouveautés, sauf la forme générale, dictée par la nouvelle réglementation. Les dérives disposent de plusieurs fentes, d'ouvertures et de persiennes ouvertes (15). Le plan principal possède une légère forme de cuillère, destinée à augmenter sa performance générale.

Diffuseur

Détails du diffuseur de la Mercedes AMG F1 W08

Le diffuseur peut désormais commencer 175 mm devant l’axe des roues arrière. Les ingénieurs Mercedes ont créé deux larges tunnels, tandis que la section centrale du diffuseur, située sous la transmission et la structure d’impact, est bombée. On peut remarquer que les échappements de la soupape de décharge ont été resserrés autour de la tubulure centrale et pointent légèrement vers l’extérieur.

Détails du diffuseur de la Mercedes AMG F1 W08

Le tunnel extérieur du diffuseur possède une forme poussant l’air vers l’extérieur (illustré par la flèche blanche), afin de rattacher ce flux d’air aux autres, extérieurs. Mercedes a copié le concept de Toro Rosso en faisant traverser le pilier d’aileron à travers la tubulure d’échappement (flèche rouge). Comme l’a aussi fait Toro Rosso, la W08 possède un triangle de suspension inférieur conjoint afin d’améliorer l’efficacité aérodynamique de la partie supérieure du diffuseur.

Prochain article Formule 1
Photos - Les Ferrari F1 depuis 1950

Previous article

Photos - Les Ferrari F1 depuis 1950

Next article

Honda pense que son moteur sera au niveau du Mercedes 2016

Honda pense que son moteur sera au niveau du Mercedes 2016

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement Présentation de la Mercedes AMG F1 W08
Équipes Mercedes
Auteur Matt Somerfield
Type d'article Analyse