Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola
Dossier

Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola

Technique - Les modifications qui pourraient transformer la Haas

partages
commentaires
Technique - Les modifications qui pourraient transformer la Haas
Giorgio Piola
Par : Giorgio Piola
Co-auteur: Matt Somerfield
16 juin 2018 à 15:20

Depuis le début de la saison, les pilotes Haas ont été frappés de malchance et ont commis des erreurs qui n’ont pas permis de constater le véritable potentiel de la VF-18.

Les ingénieurs continuent donc à travailler sur la plateforme de la monoplace pour tenter d’en extraire le maximum, et les nouvelles pièces apportées au Canada représentent la seconde phase de progression de cette équipe américaine.

Ces pièces sont destinées à améliorer le rendement aérodynamique de la voiture et à résoudre certains problèmes de rigidité et de fixation, car les Haas ont souvent perdu des bouts de carrosserie cette saison. Lors du Grand Prix de Monaco, la FIA a d’ailleurs exigé que certains éléments des dérives latérales soient retirés, les jugeant trop fragiles pour affronter le circuit urbain monégasque.

L’aileron avant

Aileron avant de la Haas F1 Team VF-18
Aileron avant de la Haas F1 Team VF-18

Photo de: Mark Sutton

Haas a testé un nouvel aileron avant et un carénage de Halo modifié lors des essais qui ont suivi le Grand Prix d’Espagne. Ces pièces ont été utilisées à Monaco, et d’autres modifications furent apportées pour la course canadienne.

Seule la voiture de Romain Grosjean a disputé le Grand Prix de Monaco avec ce nouvel aileron, mais au Canada, celle de Kevin Magnussen en disposait aussi.

La petite pièce triangulaire ajoutée au-dessus de la dérive a été déplacée, ce qui modifie l’écoulement de l’air sur les différentes surfaces de l’aileron.

Le plan principal et les volets en arche ont aussi été modifiés afin de mieux s’adapter au comportement des pneus 2018 et ainsi tenter de rediriger les turbulences loin des pontons.

Les volets ont aussi été modifiés ; on en compte quatre dans l’espace précédemment occupé par trois.

Caméra FOM et Halo

Les caissons de caméras de la FOM sont désormais fixés par de nouveaux supports allongés sur le nez de la voiture, ce qui les éloigne de la surface de la carrosserie.

Halo modifié de la Haas F1 Team VF-18
Halo modifié de la Haas F1 Team VF-18

Photo de: Mark Sutton

Afin de faciliter l’écoulement de l’air au-dessus de la structure du Halo, les Haas étaient munies de petits générateurs de vortex depuis le début de la saison (dans la bulle ci-dessus).

Les ingénieurs ont toutefois adopté la mode actuelle à Monaco, et le Halo de la VF-18 a été muni de fines ailettes superposées. On remarque aussi la présence d’une bande dentelée à l’avant de ces ailettes. Elle sert à réduire à réduire les turbulences créées par le bord d’attaque du Halo.

Dérives latérales

Plancher et dérives de la Haas F1 Team VF-18
fond plat et dérives de la Haas F1 Team VF-18

Photo de: Giorgio Piola

Les flancs des voitures de F1 sont soumis à un développement perpétuel, car les éléments qui s’y trouvent jouent un rôle déterminant dans l’écoulement des structures aérodynamiques.

Au-dessus des rebords inférieurs échancrés, on note la présence d’une suite d’aubes de tailles et de formes différentes (flèche blanche). Celles-ci travaillent en harmonie selon l’angle de lacet qu’adopte la voiture en virage.

L’élément principal placé en amont est désormais courbé afin de rejoindre le châssis (flèche rouge), ce qui crée une barrière pour tout filet d’air qui aurait été exagérément soulevé par l’avant de la monoplace.

Les déflecteurs ont aussi été modifiés. L’élément supérieur est désormais combiné à la lamelle qui entoure le bord d’attaque du ponton (flèche bleue).

Cette lamelle a aussi été avancée, non seulement afin de capter plus rapidement les flux d’air, mais aussi pour dissimuler les échancrures ajoutées au bord d’attaque du fond plat situées en-dessous.

Cette astuce permet aussi de doter les rétroviseurs de supports allongés et courbés (flèche noire).

Arêtes de fond plat

Dérives latérales de la Haas F1 Team VF-18
Dérives latérales de la Haas F1 Team VF-18

Photo de: Giorgio Piola

L’écurie Mercedes a été la première à ajouter des arêtes au bord d’attaque du fond plat. Par la suite, à peu près toutes les équipes ont fait de même. Les règlements 2017 ont permis de renverser le fond plat dans cette zone, ce qui améliore l’écoulement de l’air vers l’arrière de la voiture.

Toutefois, les gros pneus avant génèrent des turbulences. Les équipes ont donc ajouté ces arêtes verticales qui servent à calmer les flux d’air et, possiblement, améliorer le rendement du diffuseur.

Les arêtes de la Haas diffèrent de celles des autres voitures. Elles ne sont pas alignées verticalement, mais superposées (flèche rouge).

La bulle en haut à droite montre la configuration de la Mercedes W09 avec ses trois arêtes ; une solution que l’on retrouve sur à peu près toutes les autres voitures.

La bulle du bas montre les six arêtes de la Red Bull RB14, vues pour la première fois au Grand Prix d’Espagne.

Plancher de la Haas F1 Team VF-18
fond plat de la Haas F1 Team VF-18

Photo de: Mark Sutton

La zone du fond plat située devant les pneus arrière est sujette à de nombreux développements. Si l’orifice enfermé le plus en arrière en forme de "L" et son petit volet demeurent inchangés, les trois orifices enfermés habituels ont été remplacés par quatre, plus courts.

 
Article suivant
Jacques Villeneuve a aimé rouler dans la Ferrari 312 T3 de son père

Article précédent

Jacques Villeneuve a aimé rouler dans la Ferrari 312 T3 de son père

Article suivant

Gasly a insisté pour éviter une pénalité moteur en France

Gasly a insisté pour éviter une pénalité moteur en France
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Haas F1 Team
Auteur Giorgio Piola
Type d'article Analyse