Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola
Dossier

Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola

Technique - Les premières évolutions de Haas F1

Dans cette seconde partie des évolutions vues lors du GP de Chine, Giorgio Piola et Matt Somerfield se penchent sur les nouveautés apportées par Haas et Mercedes.

Technique - Les premières évolutions de Haas F1

Haas F1

L'équipe américaine a surpris tout le monde lors des deux premiers Grands Prix, maximisant ses propres performances et profitant des erreurs commises par les autres écuries. 

Cependant, l'histoire fut tout autre en Chine, avec deux pilotes en difficulté pour tirer le meilleur de la VF-16. Romain Grosjean s'est montré particulièrement remonté contre les pressions pneumatiques imposées par Pirelli, qu'il jugeait trop élevées, suggérant qu'elles étaient grandement responsables du manque de rythme tout au long du week-end.

L'aileron avant de la Haas VF-16, GP de Chine
L'aileron avant de la Haas VF-16, GP de Chine

Photo de: Giorgio Piola

Haas est arrivé avec un nouvel aileron avant, qu'Esteban Gutiérrez a utilisé lors des essais libres. Mais il a rapidement été établi qu'il n'apporterait pas les gains attendus et a été abandonné. Cet aileron était un développement de celui utilisé auparavant, avec plusieurs changements effectués pour modifier la manière dont l'air circule autour des pneus avant. 

La cascade principale a été révisée avec une dérive centrale de contrôle remplacée par deux distinctes, avec une plus longue que l'autre. La cascade en "R" a été retirée et remplacée par une ailette horizontale (voir flèche). Cette ailette horizontale est montée sur le côté de la cascade principale mais sa rigidité est augmentée à l'aide d'un petit support qui l'entoure. 

Les deux pilotes ont pris le départ de la course avec l'ancienne configuration, mais les dégâts survenus sur la voiture de Grosjean l'ont forcé à faire un changement lors de son arrêt au stand, avec une pièce de rechange qui était la nouvelle spécification. Ce fut la source de ses problèmes pour son rythme de course. Le Français a clairement indiqué que cela a affecté l'équilibre de sa VF-16, qui n'était pas réglée pour ce nouvel aileron. 

Mercedes

La Mercedes W07 continue à exercer sa domination sur le reste du plateau, et les ingénieurs poursuivent le développement de la Flèche d’argent. Des améliorations étaient prévues pour la Chine, mais l’avantage dont dispose la W07 actuellement a incité l’équipe a poursuivre le développement de ces pièces, qui apparaîtront sûrement en Espagne. À Shanghai, l’attention a surtout été portée sur les écopes de freins avant, afin de résoudre des ennuis de refroidissement survenus en début de saison.

Nico Rosberg a gagné en Australie en dépit d’ennuis de freins causés par des débris qui ont obstrué les écopes de refroidissement, ce qui a causé la surchauffe des étriers. L'Allemand a contrôlé la situation en adaptant son style de pilotage et en modifiant la répartition du freinage afin de soulager les freins avant.

Mercedes AMG F1 Team W07 detail
Mercedes AMG F1 Team W07 detail

Photo de: Giorgio Piola

À Bahreïn, on a noté que la forme de la prise d’air, recouverte d’un grillage, avait été modifiée afin de réduire l’accumulation de débris sur sa surface. De plus, du Teflon avait été vaporisé sur l’écope afin d’empêcher les débris de coller à sa surface.

Les mécaniciens de Mercedes utilisent aussi ce procédé sur l’aileron avant. On devrait vite voir d’autres pièces de la Mercedes être vaporisées avec du Téflon ; une procédure qui sera bientôt copiée par les autres écuries.

Détail de l'avant de la Mercedes W07
Détail de l'avant de la Mercedes W07

Photo de: Giorgio Piola

En Chine, on a noté l’ajout d’une petite dérive triangulaire qui offre une certaine protection au grillage de la prise d’air, tout en ayant une influence aérodynamique. Cette dérive génère une structure aérodynamique qui influence la forme du sillage du pneu avant, ce qui, en retour, améliore la performance du ponton et de ses pièces avoisinantes.

Détails de l'arrière de la Mercedes AMG F1 Team W07
Détails de l'arrière de la Mercedes AMG F1 Team W07

Photo de: Giorgio Piola

Mercedes a aussi porté une attention particulière à la température des freins arrière. Depuis que la FIA vérifie la pression et la température des pneus sur la grille de départ, l'écurie allemande utilise des tambours fermés qui conservent la chaleur des freins ; une chaleur transmise aux pneus une fois la roue mise en place.

partages
commentaires
Gordon Murray et son étonnante F1-aspirateur

Article précédent

Gordon Murray et son étonnante F1-aspirateur

Article suivant

Wehrlein - Manor peut viser les points cette saison

Wehrlein - Manor peut viser les points cette saison
Charger les commentaires