Technique - Mercedes valide un nouveau museau avant la Chine

Après quatre tenteatives de crash-test infructueuses, la Mercedes W05 arborera enfin un nouveau nez, que le team souhaitait introduire depuis quelques temps

Après quatre tenteatives de crash-test infructueuses, la Mercedes W05 arborera enfin un nouveau nez, que le team souhaitait introduire depuis quelques temps.

On l’attendait depuis trois semaines déjà : le nouveau museau de la Flèche d’Argent a enfin passé avec succès l’épreuve du crash-test frontal aux normes de la FIA.

Sur ce nouveau nez, l’air est à présent capté à l’extrémité arrière de la lame d’aileron avant, et le museau forme un "tunnel" plus haut de 50mm, totalement fermé sur les côtés afin de collecter et de canaliser l’air bien plus efficacement.

"Sous l’orifice de prise d’air pour le refroidissement du pilote, la partie inférieure est plus galbée, à l’identique de ce qu’utilise Red Bull sur sa RB10, pour éviter que l’air entrant ne génère des turbulences", note notre consultant technique exclusif, Bill Suserg.

La pente du museau ainsi que la position des caméras de la FOM a également changé sur le nouveau museau, même si le changement est difficilement perceptible à l’œil nu, sans mettre côte-à-côte deux photographies.

"En conclusion, le seul team vainqueur cette saison a recherché un agrandissement de l’orifice frontal, permettant de capter et de canaliser un plus gros volume de flux d’air à destination du splitter de fond plat ; un galbe sous le museau évite quant à lui à l’air de créer une turbulence néfaste".

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités