Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola
Dossier

Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola

Photos - Les détails techniques des F1 à Suzuka

partages
commentaires
Photos - Les détails techniques des F1 à Suzuka
Par : Giorgio Piola
Co-auteur: Matt Somerfield
6 oct. 2018 à 04:33

Voici des photos prises par Giorgio Piola et Sutton Images, qui illustrent les changements techniques apportés aux F1 dans le paddock de Suzuka.

Diapo
Liste

Pneu pluie Pirelli

Pneu pluie Pirelli
1/14

Photo de: Mark Sutton / Sutton Images

Les roues arrière de la Red Bull RB14 possèdent ces nervures qui aident à mieux contrôler la température des pneus.

Aileron avant de la Red Bull Racing RB14

Aileron avant de la Red Bull Racing RB14
2/14

Photo de: Mark Sutton / Sutton Images

Vue de la dérive latérale revue et corrigée de l’aileron avant de la Red Bull RB14. La fente additionnelle, située à l’arrière, aide à repousser les flux d’air vers l’extérieur.

Aileron avant de la monoplace de Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14

Aileron avant de la monoplace de Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
3/14

Photo de: Giorgio Piola

Cette image montre comment les dérives de l’aileron avant de la Red Bull RB14 possèdent deux petits volets vers l’arrière qui aident à diriger les filets d’air vers l’extérieur.

Peinture de flux sur la McLaren MCL33 de Lando Norris

Peinture de flux sur la McLaren MCL33 de Lando Norris
4/14

Photo de: Manuel Goria / Sutton Images

Cette McLaren MCL33 est couverte de peinture de visualisation des flux afin de cerner le problème aérodynamique qui la handicape.

Fond plat de la Ferrari SF71H

Fond plat de la Ferrari SF71H
5/14

Photo de: Giorgio Piola

Vue de la nouvelle échancrure du fond plat de la Ferrari SF71H, introduite ici au Japon. Elle commence au bord du fond plat et se prolonge jusqu’à l’arête verticale. Notez la quantité de débris de pneus amassés entre l’arête et l’échancrure.

Fond plat de la Ferrari SF71H

Fond plat de la Ferrari SF71H
6/14

Photo de: Giorgio Piola

Photo de l’ancien fond plat de la Ferrari, qui ne possédait qu’une fente étroite juste devant le pneu arrière.

Ferrari SF71H : écope de frein avant

Ferrari SF71H : écope de frein avant
7/14

Photo de: Giorgio Piola

La nouvelle cloison verticale de l’écope de frein avant de la Ferrari dispose d’une ailette en forme de "L" destinée à rediriger certains filets d’air.

Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso STR13, avec des capteurs aérodynamiques

Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso STR13, avec des capteurs aérodynamiques
8/14

Photo de: Mark Sutton / Sutton Images

Cette Toro Rosso STR13 est munie de deux gros treillis de capteurs aérodynamiques destinés à évaluer la force des flux d’air qui s’échappent du diffuseur et perturbés par la rotation des pneus arrière.

Fernando Alonso, McLaren MCL33, avec de la peinture aéro sur l'aileron arrière

Fernando Alonso, McLaren MCL33, avec de la peinture aéro sur l'aileron arrière
9/14

Photo de: Mark Sutton / Sutton Images

L’aileron arrière de cette McLaren MCL33 est couvert de peinture de visualisation de flux. On note la présence de dérives latérales aux formes conventionnelles, tel qu’utilisées en Russie.

Peinture de flux sur la suspension de la McLaren MCL33 de Fernando Alonso

Peinture de flux sur la suspension de la McLaren MCL33 de Fernando Alonso
10/14

Photo de: Manuel Goria / Sutton Images

De la peinture de visualisation de flux a été appliquée sur la suspension avant et le flanc de la McLaren de Fernando Alonso.

Peinture de flux sur la McLaren MCL33 de Fernando Alonso

Peinture de flux sur la McLaren MCL33 de Fernando Alonso
11/14

Photo de: Manuel Goria / Sutton Images

Cette image montre bien comment la peinture a glissé le long de la voiture, ce qui montre le chemin emprunté par les filets d’air provenant de l’aileron et perturbés par les éléments de la suspension.

Aileron avant de Stoffel Vandoorne, McLaren MCL33

Aileron avant de Stoffel Vandoorne, McLaren MCL33
12/14

Photo de: Giorgio Piola

La dérive de l’aileron avant de cette McLaren est munie de capteurs destinés à mesurer la flexibilité de l’aileron. Les capteurs sont enfermés dans des caissons en forme de goutte d’eau.

Aileron arrière de la monoplace de Fernando Alonso, McLaren MCL33

Aileron arrière de la monoplace de Fernando Alonso, McLaren MCL33
13/14

Photo de: Giorgio Piola

McLaren est revenu aux dérives d’aileron arrière conventionnels, dépourvues de ses multiples échancrures.

Les mécaniciens Renault avec un aileron avant de la R.S.18

Les mécaniciens Renault avec un aileron avant de la R.S.18
14/14

Photo de: Mark Sutton / Sutton Images

Superbe image du nez et de l’aileron avant de la Renault R.S. 18, dévoilant bien des détails qu’on ne peut habituellement admirer.

Prochain article Formule 1
EL3 - Hamilton imperturbable entre les gouttes

Article précédent

EL3 - Hamilton imperturbable entre les gouttes

Article suivant

Les équipes se sont rencontrées pour discuter du spectacle en F1

Les équipes se sont rencontrées pour discuter du spectacle en F1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Japon
Auteur Giorgio Piola
Type d'article Diaporama