Technique - Quand les équipes retirent de l'appui à outrance

Giorgio Piola décrypte les évolutions et modifications effectués au sein des équipes pour un circuit à haute vitesse comme Spa le week-end dernier, ou Monza dans une semaine.

La Formule 1 est sortie de sa pause estivale le week-end dernier en se rendant à Spa-Francorchamps, un circuit aux exigences totalement différentes de celui de Budapest. Alors que la recherche de l’appui est cruciale sur le Hungaroring, Spa demande des niveaux d’appui moyens, une faible trainée et un compromis difficile entre vitesse maximale pour les longues lignes droites et adhérence pour le deuxième secteur.  

Il était intéressant de voir les équipes prendre des chemins différents, avec certaines optant pour de toutes nouvelles solutions, d’autres modifiant ce qu’elles avaient déjà, et d’autres encore revenant à d’anciennes configurations. 

Mercedes

L'aileron arrière Mercedes
L'aileron arrière Mercedes

Photo de : Giorgio Piola

Le développement le plus visible était le nouvel aileron arrière "cuillère" avec lequel ont couru Lewis Hamilton et Nico Rosberg. Un tel concept n’est pas nouveau en F1, puisque McLaren l’a d’abord utilisé en 2006 pour le conserver durant toute une saison. 

L’effort de Mercedes pour continuer à apporter des évolutions est implacable, et en dit beaucoup quand à la confiance que l’équipe avait dans son design, parfait pour les circuits à haute vitesse, en introduisant cette nouveauté sans la tester en piste pour comparer. 

L’équipe a également utilisé un monkey seat qui avait été testé à Silverstone avant le Grand Prix de Grande-Bretagne, sans y être monté pour la course.

Red Bull

Comparaison des ailerons arrière Red Bull Racing
Comparaison des ailerons arrière Red Bull Racing

Photo de : XPB Images

Red Bull en connait un rayon sur les faibles appuis, puisque l’équipe doit compenser le manque de puissance de son moteur Renault depuis deux saisons.  

Le vendredi à Spa, l’écurie a roulé avec un aileron arrière qui sera probablement utilisé uniquement pour le prochain Grand Prix en Italie. Malgré des tests poussés en essais libres, Daniel Ricciardo avait finalement opté pour la même version que celle montée sur la monoplace de Daniil Kvyat, lui offrant légèrement plus d’appui. 

Ferrari

Le ponton Ferrari
Le ponton Ferrari

Photo de : Giorgio Piola

Ferrari a introduit un nouvel aileron avant pour un appui plus faible à Spa, qui avait pour différence notable de ne pas comporter de flap supérieur, ainsi que quelques éléments en moins. 

Pour le reste, Ferrari est revenu à la solution qu’elle utilisait avant le Grand Prix d’Espagne pour l’essentiel de sa carrosserie. Ce choix n’était pas la conséquence d’un pas fait dans la mauvaise direction dans le développement, mais simplement du fait que cette configuration était meilleure pour un circuit avec moins d’appui et moins de trainée.

Comparaison des ailerons avant Ferrari
Comparaison des ailerons avant Ferrari

Photo de : Giorgio Piola

Toro Rosso

Comparaison de l'aileron avant Toro Rosso
Comparaison de l'aileron avant Toro Rosso

Photo de : Giorgio Piola

Toro Rosso a introduit une configuration avec peu d’appui pour son aileron arrière, avec un profil très bas. La pièce est significativement modifiée par rapport à la version précédente. 

L’écurie avait également effectué quelques changements sur l’aileron avant, avec la suppression du flap supérieur pour réduire la trainée et augmenter la vitesse de pointe. 

Williams

L'aileron arrière Williams
L'aileron arrière Williams

Photo de : Giorgio Piola

Williams a décidé de prendre un chemin différent des autres équipes avec une approche lui procurant des appuis plus élevés. Cela a été constaté comme une évidence car l’équipe a rarement figuré parmi celles les plus rapides en ligne droite à Spa. 

L’écurie a utilisé un aileron arrière chargé, avec cinq ouvertures et un angle d’attaque important sur le flap principal. Le monkey seat a été conservé, notamment pour éviter tout décrochage intempestif de l’aileron arrière, comme cela a pu se produire par le passé. 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Red Bull Racing , Toro Rosso , Mercedes , Williams , Ferrari
Type d'article Analyse