Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola
Dossier

Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola

Technique - Les plus récentes innovations de Toro Rosso

partages
commentaires
Technique - Les plus récentes innovations de Toro Rosso
Par : Giorgio Piola
Co-auteur: Matt Somerfield
13 nov. 2018 à 16:46

L’arrivée de Honda en tant que motoriste chez Red Bull Racing en 2019 signifie que l’écurie sœur, Toro Rosso, sert actuellement de banc d’essais et de développement.

Si Honda travaille très fort à faire progresser son unité de puissance, les ingénieurs de Toro Rosso continuent à faire évoluer le châssis.

En fin de saison, on aurait pu croire qu’une écurie de taille moyenne ait figé le développement de sa monoplace actuelle afin de consacrer toutes ses ressources et son énergie dans le design et la production de la voiture 2019.

Toutefois, cette STR13 est une sorte de voiture-laboratoire utilisée par Honda et par Red Bull Racing afin de tester différentes solutions techniques qui pourraient être utilisées dans les années à venir.

Honda n’a pas hésité à apporter plusieurs modifications agressives à son unité de puissance, ce qui a évidemment coûté plusieurs pénalités sur les grilles de départs aux deux pilotes Toro Rosso. 

Lire aussi:

Toutes ces modifications rapides apportées au moteur ont aussi obligé les ingénieurs de Toro Rosso à fréquemment modifier les radiateurs, échangeurs de température, la tuyauterie et le positionnement d’autres accessoires.

La Toro Rosso STR13 a aussi évolué d’un point de vue aérodynamique. Une série de nouvelles pièces a été introduite à Austin et a donné les résultats espérés. Toutefois, la mauvaise météo qui régnait au Texas a incité l’écurie italienne à ne pas risquer d’endommager le seul kit disponible, préférant attendre de le tester au Brésil afin de mieux quantifier ses gains.

Ce nouveau kit incluait, mais notamment un aileron avant révisé, une correction apportée aux dérives latérales et un déflecteur de ponton revu.

Comparaison des dérives de l'aileron avant de la Toro Rosso STR13

Comparaison des dérives de l'aileron avant de la Toro Rosso STR13

Photo de: Giorgio Piola

Les dérives de l’aileron avant ressemblent désormais beaucoup à celles de certaines voitures rivales. La dérive est maintenant plus courte et dispose d’un petit déflecteur logé entre elle et le dernier volet (indiqué par la flèche rouge ci-dessus). 

L’aileron dispose aussi d’une nouvelle molette de réglage d’inclinaison des volets, permettant un ajustement plus fin. Ceci devrait affecter la section arquée externe de l’aileron en augmentant l’effet de dispersion d’air loin des pneus avant.

Dérives latérales de la Toro Rosso STR13

Dérives latérales de la Toro Rosso STR13

Photo de: Giorgio Piola

Afin d’améliorer le glissement des flux d’air le long de la monoplace, l’écurie a testé des nouveaux déflecteurs et dérives latérales.

Les dérives, qui ont été modifiées plusieurs fois cette saison, sont désormais composées de deux éléments verticaux à l’avant du châssis (illustrés par la flèche rouge).

Les déflecteurs possèdent désormais trois et non plus deux éléments (flèche blanche), ce qui modifie l’endroit où ces surfaces rencontrent le sillage des pneus avant.

Comme le font d’autres équipes, Toro Rosso a muni les déflecteurs de supports horizontaux qui servent à imposer une forme et une direction aux flux d’air qui les traversent. 

 
 
Article suivant
Pneus : Mercedes, Ferrari et Red Bull à armes égales

Article précédent

Pneus : Mercedes, Ferrari et Red Bull à armes égales

Article suivant

Image par image : l'accrochage Verstappen-Ocon

Image par image : l'accrochage Verstappen-Ocon
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Toro Rosso Boutique
Auteur Giorgio Piola