Formule 1
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola
Dossier

Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola

Technique - Les importantes modifications sur la Sauber C37

partages
commentaires
Technique - Les importantes modifications sur la Sauber C37
Par :
Co-auteur: Matt Somerfield
30 mai 2018 à 12:45

La Sauber C37 disposait d’importantes modifications techniques lors du récent Grand Prix de Formule 1 de Monaco.

Ces changements sont d’ailleurs les plus importants apportés à cette monoplace depuis le début de la saison, et démontrent à quel point l’écurie suisse tente de remonter au classement.

Un refroidissement plus efficace

Puisque les voitures ne roulent pas extrêmement vite dans les rues de Monaco, le refroidissement, insuffisant, peut poser un problème. Même si la température ambiante n’est pas très élevée, la faible circulation d’air dans les pontons fait vite surchauffer l’unité de puissance et ses accessoires. C’est pour cette raison que plusieurs écuries dotent leurs voitures d’ouïes d’évacuation de chaleur de plus grande taille.

Afin d’améliorer le flux d’air qui alimente l’entrée supérieure, Sauber a donc revu la forme de la lamelle située sur le ponton là où elle rejoint le châssis (la nouvelle section est illustrée en jaune sur le dessin ci-dessus).

Il est difficile de correctement refroidir le radiateur, incorporé dans le ponton, car les filets d’air sont perturbés par la présence de la structure d’impact latérale et parce le radiateur est placé très à l’avant du ponton.

Cet arrangement ressemble à celui de Ferrari sur sa SF71H ; possiblement une conséquence du fait que Ferrari et Sauber utilisent le même moteur et les mêmes accessoires.

Essieu soufflé

Une roue de la Sauber C37
Une roue de la Sauber C37

Photo de: Giorgio Piola

Sauber a choisi d’installer un essieu avant soufflé à Monaco ; une autre composante produite par Ferrari et partagée par Sauber et Haas.

Suspension avant de la Sauber C37
Suspension avant de la Sauber C37

Photo de: Franco Nugnes - Omnicorse.it

Sauber a modifié ses écopes de freins, munies d’une entrée d’air et d’une cloison corrigées. Ces écopes ont été testées à Barcelone et employées en course à Monaco.

L’essieu soufflé aide l’aileron avant à repousser les flux d’air autour des pneus avant et à réduire leurs turbulences.

Ailettes en forme de boomerang

Détails de la Sauber C37
Détails de la Sauber C37

Photo de: Franco Nugnes - Omnicorse.it

Sauber a aussi affublé son châssis d’ailettes latérales en forme de boomerang. Cette ailette sert à améliorer l’écoulement de l’air autour et à l’intérieur du ponton.

Cette image montre bien toutes les fentes qui doivent être incorporées dans l’ailette. L’article 3.7.1 du règlement technique exige qu’un tel élément du châssis doive refléter ceux qui se trouvent en dessous, comme les dérives latérales et les rebords.

Le diffuseur de la C37 a aussi été modifié pour Monaco. La partie externe a été grandement simplifiée. Les nombreuses ailettes superposées (voir dans la bulle) ont été remplacées par des arêtes incurvées, destinées à aspirer une plus grande quantité d’air à travers le diffuseur.

Après six Grands Prix, les ingénieurs de l’écurie Sauber comprennent maintenant mieux le fonctionnement de la C37. Ces modifications sont destinées à mieux exploiter son potentiel.

Il sera intéressant de constater comment la C37 sera modifiée pour affronter le circuit Gilles-Villeneuve à Montréal, site de la prochaine épreuve. Ce rapide tracé requiert une voiture très fine et qui génère très peu de traînée, soit tout le contraire de Monaco.

 
Article suivant
Red Bull veut un accord moteur avant de prolonger Ricciardo

Article précédent

Red Bull veut un accord moteur avant de prolonger Ricciardo

Article suivant

La FIA va muscler sa surveillance de l'ERS Ferrari au Canada

La FIA va muscler sa surveillance de l'ERS Ferrari au Canada
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Monaco
Lieu Monte Carlo
Auteur Giorgio Piola