Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
C
GP de l'Eifel
11 oct.
Course dans
22 jours
23 oct.
Prochain événement dans
33 jours
31 oct.
Prochain événement dans
41 jours
13 nov.
Prochain événement dans
54 jours
04 déc.
Prochain événement dans
75 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
82 jours
Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola
Dossier

Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola

Technique - Une refonte radicale du moteur chez Ferrari

partages
commentaires
Technique - Une refonte radicale du moteur chez Ferrari
Par :

La nouvelle monoplace Ferrari a démarré pour la première fois mardi à Maranello. L’écurie italienne est bien consciente que la clé du succès pour cette saison 2016 reposera sur les progrès à effectuer avec son unité de puissance. 

Si la future monoplace rouge devrait progresser significativement sur le plan aérodynamique, l’ère des V6 turbo entamée depuis 2014 a déjà prouvé qu’il est quasiment impossible de se battre pour le titre sans disposer d’un moteur aussi performant que le bloc Mercedes. 

Les murmures en provenance de Maranello font état d’une équipe qui n’a pas hésité à repousser les limites en matière de développement moteur pendant l’hiver. Une approche qui pourrait même avoir déclenché un changement radical au niveau de l’unité de puissance, dans le but de dépasser la barre de 900 cv développée par Mercedes. 

Package repensé

Plus tôt cette semaine, l’ancien directeur sportif de Ferrari, Massimo Rivola, a déclaré publiquement à Taormina qu’une certaine confiance s’était installée au sujet de ce qui a été fait sur le plan de la motorisation. 

"Les plans pour la nouvelle saison sont nés de manière saine, et tout le monde s’attend à un grand championnat pour Ferrari", a-t-il expliqué. "Du côté de l’unité de puissance, je crois que les techniciens ont fait un excellent travail pour chasser Mercedes, tandis que du côté du châssis, j’espère que nous avons surmonté le manque de compétitivité qu’il y avait auparavant."

Le châssis de la nouvelle Ferrari, nom de code 667, est attendu avec un nez court (que l’on peut situer entre ce que Mercedes et Toro Rosso avaient en 2015), une suspension avant à poussoirs, des pontons plus bas, et un design plus étroit autour de la boîte de vitesses. Les changements qui concernent les caractéristiques de la combustion du moteur ont déjà été révélés, mais il semble désormais que Ferrari est prêt à lancer une refonte majeure des pièces pour améliorer à la fois la puissance de son V6 et l’efficacité aérodynamique. 

Les changements

Comme l’illustration exclusive de Giorgio Piola le montre, Ferrari pourrait enclencher une grosse révolution concernant ce qui sera mis en piste cette année, même si l’équipe tente encore de garder beaucoup de choses secrètes. 

  1. L'échangeur thermique (intercooler) était placé dans le banc de cylindres du V6 turbo sur la SF15-T. En 2016, il a été élargi pour des raisons liées à la performances, car Ferrari a besoin de plus d’air frais pour maximiser la puissance du moteur. Pour ne pas faire de compromis, le dispositif a été scindé en deux parties : la partie la plus large sera placée dans le châssis, au sommet du réservoir d’essence, tandis que la seconde partie sera placée dans le ponton gauche.

  2. Le MGU-H est le seul composant qui va probablement rester dans la même position cette année par rapport à 2015. 

  3. Le MGU-K, qui était utilisé comme une cale d’espacement pour la boîte de vitesses en 2015, sera déplacé sur la gauche du V6, dans une position déjà utilisée auparavant par d’autres constructeurs. 

  4. Le réservoir d’huile a également été redessiné. Pour le châssis 667, il sera plus bas et légèrement plus large : cela aidera à ajuster le centre de gravité de la voiture. 

  5. Le moteur Ferrari 2016 disposera de trompettes d’admission différentes, que Ferrari ne pouvait pas utiliser l’année dernière en raison de la présence de l'échangeur thermique (intercooler) dans le banc en V. L’ajout de trompettes (que Mercedes utilisait en 2015) offrira un boost pour obtenir une meilleure qualité de combustion et un meilleur mélange entre l’air et le carburant dans la chambre de combustion. 

  6. L’embrayage qui était dans le moteur 059/4 a été déplacé à l’intérieur du logement de la boîte de vitesses, avec un arbre d’accouplement connecté au villebrequin. 

Confirmé par Manor, Wehrlein vise les points en 2016

Article précédent

Confirmé par Manor, Wehrlein vise les points en 2016

Article suivant

Wehrlein - "Manor, une bonne équipe pour apprendre en F1"

Wehrlein - "Manor, une bonne équipe pour apprendre en F1"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Ferrari Races
Auteur Franco Nugnes