Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
C
GP de l'Eifel
11 oct.
Course dans
23 jours
23 oct.
Prochain événement dans
34 jours
31 oct.
Prochain événement dans
42 jours
13 nov.
Prochain événement dans
55 jours
04 déc.
Prochain événement dans
76 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
84 jours

De potentiel poleman à la 10e place : le terrible samedi de Leclerc

partages
commentaires
De potentiel poleman à la 10e place : le terrible samedi de Leclerc
Par :

Charles Leclerc disposait d'une très bonne cote pour une qualification a minima en première ligne du Grand Prix d'Allemagne 2019. Il n'en sera rien, la faute à un problème mécanique sur sa Ferrari dans l'instant crucial de la Q3...

L'estocade finale aura été difficile à digérer pour Ferrari : alors que les troupes de Maranello faisaient figure de favorites dans la lutte pour la pole position sur le Grand Prix d'Allemagne, la séance du samedi s'est soldée par un résultat catastrophique pour le clan du Cheval Cabré. Éliminé dès la Q1 sur un problème de turbo, Sebastian Vettel a dû laisser son équipier Charles Leclerc incarner les espoirs restants de Ferrari face à Mercedes et Red Bull. 

Lire aussi:

Las, Leclerc, dont le rythme avait été excellent tout au long du week-end et laissait légitimement espérer une âpre lutte pour la première place de la grille, s'est lui aussi retrouvé trahi par sa mécanique à l'abord de la Q3. Deux autos, deux problèmes de fiabilité différents : dans le cas de Leclerc, c'est le système d'alimentation en carburant qui a fait des siennes.

"Je n'ai aucune idée de si c'était le même problème que Seb : il s'agissait du système de carburant", relatait-il, visage fermé, au micro de Sky quelques instants après la Q3. "C'est dommage, mais on va tenter de comprendre cela pour ne pas que ça se reproduise."

Dixième sur la grille de départ, donc, Leclerc sait néanmoins que le Grand Prix d'Allemagne 2019, disputé sur le circuit d'Hockenheim, peut encore réserver quelques surprises. Le sort de Ferrari n'est pas encore scellé et les lendemains pourraient être plus heureux, compte tenu de l'incertitude provoquée par une météo orageuse faisant planer la forte possibilité d'une course humide. 

Lire aussi:

"C'est une journée difficile pour le team et j'espère que ça ne sera pas le cas demain", ne peut que commenter celui qui aura à dépasser Räikkönen, Grosjean, Sainz, Pérez et Hülkenberg avec cinq monoplaces différentes devant lui, avant de reprendre les autos des top teams. "Je me sentais super bien dans l'auto, et tout le week-end", regrette-t-il. "C'est dommage de finir comme ça."

Charles Leclerc demeure sur quatre arrivées consécutives sur le podium depuis le Grand Prix du Canada et occupe la cinquième position du Championnat du monde des pilotes, trois points derrière Vettel.

 

La grille de départ du GP d'Allemagne

Article précédent

La grille de départ du GP d'Allemagne

Article suivant

Gasly à un dixième de Verstappen avant l'annulation de son temps

Gasly à un dixième de Verstappen avant l'annulation de son temps
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Allemagne
Catégorie Qualifs
Pilotes Charles Leclerc
Équipes Ferrari Races
Auteur Guillaume Navarro