Test encourageant pour Red Bull à Bahreïn

S’il a tourné à plus de deux secondes de la référence du jour établie par la Mercedes de Nico Rosberg, Daniel Ricciardo ne recherchait pas la performance pure, aujourd’hui, sur le tracé de Bahreïn

S’il a tourné à plus de deux secondes de la référence du jour établie par la Mercedes de Nico Rosberg, Daniel Ricciardo ne recherchait pas la performance pure, aujourd’hui, sur le tracé de Bahreïn. L’enjeu du jour était en effet la collecte de données pour Pirelli dans le cadre du développement des enveloppes du manufacturier unique.

Proposant aux équipes de nombreux composés différents sans apporter de précisions sur ce qui était testé, Pirelli a pu collecter de précieuses datas grâce à l’équipe Championne du Monde, qui fut en mesure de réaliser pas moins de 91 tours.

"Une excellente journée", commente ainsi avec satisfaction Andy Damerum, en charge de la coordination de l’ingénierie piste chez Red Bull. "Nous avons été un peu retardés dans la matinée, mais seulement en raison de la quantité de matériel impliquée".

"Nous n’avons pas recherché la performance lors de nos sorties aujourd’hui, mais nous avons réalisé de bons relais dans l’après-midi avec trois changements de réglages, et avons récolté de bons retours techniques grâce à cela", confirme Daniel Ricciardo, qui était au volant aujourd’hui.

L’Australien sera une nouvelle fois dans le baquet de la Red Bull, demain, pour une autre journée chargée, avec l’espoir d'également permettre au team d’avancer à plusieurs niveaux de compréhension de l’auto avant de mettre le cap sur la Chine.

"Nous sommes encore un petit peu derrière, mais je suis sûr qu’au fil de ce test et en Chine, nous allons revenir un peu plus près. Pour le moment, nous prenons tout ce que nous pouvons. Nous apprenons et réalisons des progrès".

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Nico Rosberg , Daniel Ricciardo
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités