Tests aérodynamiques et refroidissement pour Toro Rosso à Bahreïn

Hier, Toro Rosso avait connu une journée particulièrement frustrante puisque la STR9 n'avait pas roulé à Bahreïn

Hier, Toro Rosso avait connu une journée particulièrement frustrante puisque la STR9 n'avait pas roulé à Bahreïn. L'équipe italienne avait accumulé les pépins techniques entre fuite d'huile et problèmes de batterie.

Ce jeudi a été davantage rassurant pour l'écurie de Faenza, qui s'est mise en route de bonheur et aura été la plus active de la matinée. Avec Jean-Eric Vergne au volant, un gros travail de compréhension de la monoplace a été effectué. Deux ailerons arrière ont également pu être testés et de nombreuses données relatives au refroidissement ont été collectées.

La journée n'a malgré tout pas été parfaite puisqu'un problème survenu sur la voiture dans l'après-midi a mis fin à la séance de Toro Rosso, même si le pilote français a pu sortir une dernière fois en fin de journée pour vérifier la viabilité des réparations effectuées.

"C'était une bonne journée, la meilleure depuis le début des essais", reconnait Vergne. "Ce matin s'est relativement bien passé et nous avons pu valider un certain nombre de sujets qui étaient à l'ordre du jour. Néanmoins, plus tard dans la journée, nous avons connu quelques problèmes mineur. Cela nous a couté du temps."

"C'est la première fois que je peux pousser la voiture sur le circuit et je dois dire qu'en matière d'équilibre j'ai une bonne sensation. J'espère qu'à partir de demain, avec Daniil [Kvyat] au volant, nous allons pouvoir commencer à faire plus de kilomètres."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jean-Éric Vergne
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités