Les tests de Ferrari tronqués par une coupure générale dans le garage

Sebastian Vettel regrette de ne pas avoir pu rouler autant que prévu lors des essais de Bahreïn, après avoir rencontré des ennuis techniques aux origines diverses.

Sebastian Vettel a vécu une journée frustrante à Bahreïn, lors de la deuxième journée d'essais privés organisée sur le circuit de Sakhir. Le pilote allemand a perdu l'essentiel de sa matinée en raison d'une fuite hydraulique sur sa Ferrari, avant que ce ne soit le garage de la Scuderia qui pose problème. Dans l'après-midi, une coupure générale a affecté l'ensemble du box et des systèmes de l'écurie. Une coupure générale qui a duré deux heures, avant que le quadruple Champion du monde ne reprenne la piste pour terminer la journée avec une soixantaine de tours au compteur.

"C'est un sentiment mitigé, pas idéal", admet Vettel au terme de ce mercredi particulier. "Nous avons perdu beaucoup de temps, car nous avons eu un problème sur la voiture, que nous avons pu résoudre. Puis nous avons eu un problème d'alimentation en énergie. Tout le garage s'est éteint. Je crois que nous avons perdu deux heures de plus à essayer de tout régler, avant que ça revienne."

Dans l'ensemble, les deux journée d'essais restent positive pour Ferrari, puisque mardi, le troisième pilote Antonio Giovinazzi a déroulé l'intégralité du programme qui était prévu.

"Quand nous sommes allés en piste, nous avons pu au moins essayer certaines choses", explique Vettel. "Hier était une bonne journée pour Antonio. Il a fait l'essentiel du programme et nous pouvons reconfirmer certaines choses. Idéalement, nous aurions aimé rouler davantage aujourd'hui, mais c'était tout de même bien de faire un certain nombre de tours."

Mercedes a terminé en tête de cette journée, avec pas moins de 143 tours au compteur pour Valtteri Bottas. Vettel n'a cependant pas prêté attention à la forme de la concurrence, alors que la firme à l'étoile s'est concentrée sur les longs relais pour travailler l'exploitation des pneumatiques.

"Je ne sais pas ce qu'ils ont fait", précise Vettel. "Ils ont évidemment roulé toute la journée et on ne les a pas beaucoup suivis dans l'après-midi quand nous avons commencé à rouler. Avant ça, je les ai suivis un peu, mais on ne sait jamais ce que les autres font, ça n'a dont pas vraiment d'importance au niveau de la feuille des temps. Mais j'étais raisonnablement satisfait de la voiture. Nous avions un bon équilibre pendant le week-end et nous avons pu le conserver pour les essais."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement Essais d'avril à Bahreïn
Circuit Bahrain International Circuit
Pilotes Sebastian Vettel
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités
Tags sakhir, scuderia