Formule 1
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
21 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
70 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
83 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
105 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
126 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
140 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
154 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
182 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
189 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
203 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
210 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
238 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
245 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
259 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
273 jours

Après les tests, Pirelli toujours convaincu par les pneus 2020

partages
commentaires
Après les tests, Pirelli toujours convaincu par les pneus 2020
Par :
5 déc. 2019 à 17:30

Au terme des deux journées d'essais pneumatiques à Abu Dhabi, Pirelli espère toujours que les pneus 2020 seront validés par les écuries pour la saison prochaine.

Les deux journées d'essais réalisées cette semaine à Abu Dhabi étaient cruciales pour l'ensemble du plateau en vue de la saison prochaine. Comme prévu, toutes les équipes ont pu tester les pneus 2020 de Pirelli, tout en disposant de gommes 2019 afin d'établir des comparaisons directes et fiables. Chaque écurie a bien entendu joué le jeu, alors que le premier galop d'essais à Austin avec les futures enveloppes n'avait pas convaincu. Mais cette fois-ci, les conditions étaient réunies pour des essais pertinents.

"Nous avons bouclé deux journées d'essais avec les pneus 2020 par des températures qui étaient davantage représentatives d'une saison de Formule 1", confirme Mario Isola, directeur de Pirelli F1. "La partie la plus importante était de donner aux équipes l'opportunité de rouler simultanément avec les pneus 2019 et 2020, de manière à les comparer. Le programme d'essais de chaque équipe était comme d'habitude individuel, mais les pilotes ont désormais une impression subjective et la prochaine mission est de corréler cela avec les données objectives récoltées."

Lire aussi :

Le manufacturier unique a constaté une progression favorable dans l'exploitation de certaines gommes, mais pas avec tous les composés. Le fait d'avoir du temps pour réaliser ces essais ainsi que des monoplaces réglées en conséquence était primordial, mais n'a pas levé tous les doutes.

"Lors de la première journée, nous avons eu tendance à voir des relais courts, les équipes se concentrant sur les longs relais le lendemain", explique Mario Isola. "Nous avons remarqué certaines améliorations, surtout avec le pneu C5, le plus tendre, mais ça n'a pas toujours été le cas avec les pneus du milieu de gamme. Pour avoir la vision globale, nous analyserons évidemment toutes les données dans le détail au cours des prochains jours, notamment celles des longs relais, qui sont particulièrement pertinentes."

Rapidement, les dix écuries de la grille vont devoir se prononcer et choisir entre les pneus 2019 et 2020 pour la saison prochaine. Si sept d'entre elles rejettent les nouvelles gommes, la balance penchera en faveur d'une mise au rebut d'un travail d'une année. Pirelli respectera ce vote, mais conserve la même conviction aujourd'hui : "Compte tenu de l'évolution attendue des monoplaces pour la saison prochaine, nous pensons toujours que la construction du pneu 2020 demeure la meilleure solution, mais nous sommes bien entendu ouverts pour continuer à travailler avec les pneus 2019 si c'est ce que veulent la majorité des équipes."

Les pneus Pirelli

Article suivant
Kubica retrouve BMW pour un test en DTM

Article précédent

Kubica retrouve BMW pour un test en DTM

Article suivant

Alonso pense à un retour en F1 en 2021, Renault en ligne de mire ?

Alonso pense à un retour en F1 en 2021, Renault en ligne de mire ?
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Lieu Yas Marina Circuit
Auteur Basile Davoine