Titre 2008 : Massa entame les démarches pour obtenir réparation

Les avocats de Felipe Massa ont adressé un courrier à la FIA et à la Formule 1, menaçant d'un recours en justice si le pilote brésilien n'obtient pas réparation dans l'affaire du Crashgate et du titre mondial 2008.

Felipe Massa fête une superbe victoire malgré la défaite au championnat

Felipe Massa a bel et bien décidé de joindre la parole aux actes. Quatre mois après une interview qui avait fait grand bruit, accordée à la rédaction brésilienne de Motorsport.com, l'ancien pilote semble bel et bien décidé à remettre en cause l'issue du Championnat du monde de Formule 1 2008.

Au printemps dernier, les révélations de Bernie Ecclestone sur le Crashgate indiquaient que la FOM et la FIA étaient au courant de la manipulation du Grand Prix de Singapour par Renault avant la fin de la saison. Les instances avaient choisi de ne pas agir pour "protéger la F1 et lui épargner un énorme scandale", selon l'ex-grand argentier du championnat, entérinant du même coup les résultats et excluant toute possibilité de les remettre en cause : "À l'époque, la règle voulait qu'un classement du championnat du monde soit intouchable après la cérémonie de remise des prix de la FIA".

Le Grand Prix de Singapour avait été remporté par Fernando Alonso grâce à l'accident volontaire de son coéquipier Nelson Piquet Jr, provoquant l'intervention de la voiture de sécurité. Lors de cette épreuve, Lewis Hamilton avait pris les six points de la troisième place tandis que Felipe Massa avait abandonné dans les stands après avoir emmené avec lui le tuyau de ravitaillement de Ferrari.

En découvrant ces révélations, Felipe Massa disait réfléchir à un recours judiciaire. "J'ai l'intention d'étudier la situation", précisait-il. "Le résultat, ce que disent les lois, les règles… On doit avoir une idée de ce qu'il est possible de faire. Comme je l'ai dit, je n'ai aucun intérêt financier dans cette affaire. Vais-je poursuivre la FIA pour gagner de l'argent, mais sans changer le résultat ? Non. Tout ce qui m'intéresse, c'est que la justice corrige la situation."

Le Brésilien, aujourd'hui âgé de 42 ans, a rapidement sollicité une équipe d'avocats pour se pencher sur la question. Si l'on se réfère au Code Sportif International de la FIA ainsi qu'au système judiciaire de l'instance internationale, il est aujourd'hui impossible de faire modifier les résultats de la saison 2008, qui s'est conclue par le titre mondial de Lewis Hamilton avec McLaren, juste devant Felipe Massa.

Une lettre avant de saisir la justice

Felipe Massa lors du GP de Miami en mai dernier.

Felipe Massa lors du GP de Miami en mai dernier.

En revanche, les avocats de l'ancien pilote Ferrari ont maintenant l'intention d'obtenir réparation. C'est ce que peut confirmer la rédaction brésilienne de Motorsport.com puisqu'une mise en demeure a été adressée à Mohammed Ben Sulayem, président de la FIA, et Stefano Domenicali, PDG de la F1... et directeur de la Scuderia Ferrari lors de la saison 2008. Les avocats auxquels Felipe Massa a fait appel sont basés en Grande-Bretagne, au Brésil, aux États-Unis, en Suisse et en France.

"En clair, Monsieur Massa est le Champion des pilotes 2008 légitime, et la F1 et la FIA ont délibérément ignoré le mauvais comportement qui l'a privé de ce titre", prétend la lettre envoyée le 15 août. "Monsieur Massa n'est pas en mesure de quantifier pleinement ses pertes à ce stade, mais il estime qu'elles dépasseront probablement la dizaine de millions d'euros. Ce montant ne couvre pas les graves préjudices moraux et à la réputation subis par Monsieur Massa".

Cette lettre donne également un délai de deux semaines pour obtenir une réponse à la hauteur des attentes de Felipe Massa, sans quoi ce dernier "intentera un recours en justice afin d'obtenir une indemnisation pour le préjudice qu'il a subi ainsi que la reconnaissance du fait que, sans ces actes illégaux, il aurait remporté le championnat 2008."

Avec Guilherme Longo et Erik Grabriel

Be part of Motorsport community

Join the conversation

Related video

Article précédent Charles Leclerc veut courir les 24H du Mans avec son frère Arthur
Article suivant McLaren et son sponsor visés par une plainte avant le GP des Pays-Bas

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse