Todt à Ecclestone - "Toute critique doit être constructive"

Les critiques répétées émises par Bernie Ecclestone sur la F1 actuelle semblent agacer passablement Jean Todt qui s’en est ouvert lors d’une discussion avec des journalistes le week-end dernier à Londres.

Je n’ai aucun problème avec le fait que Bernie s’implique davantage, comme il doit d’ailleurs le faire, mais du moment que cela s’avère constructif. Si ça ne l’est pas, il vaut mieux de rien faire,” a déclaré le Président de la FIA.

Ecclestone s’en est pris notamment et régulièrement, depuis leur arrivée en 2014, aux moteurs V6 de 1,6 litre qui a qualifiés de “merdiques” – des groupes propulseurs soutenus par le Français qui les avait appelés de ses vœux.

Je connais très bien Bernie,” a poursuivi Jean Todt. “Je sais qu’il pourrait vous dire que je suis son meilleur ami et cinq minutes plus tard, dire à quelqu’un d’autre que je suis le plus grand idiot qu’il a jamais rencontré. Mais ça ne me gêne pas.”

La seule chose, en ce qui me concerne, c’est que je ne rentrerai pas là-dedans, car qu’est-ce que cela apporte à la F1 ? Est-ce que ça change quelque chose ? Ça crée juste des potins inutiles.”

L’ancien patron de la Scuderia Ferrari a exprimé clairement sa façon de voir les choses, considérant que “s’il [Ecclestone] a des critiques à faire, qui peuvent être justifiées, il doit les exprimer en interne au lieu de les rendre publiques.”

Pour des courses à 18 heures en été

Todt a toutefois souligné le fait qu’il apprécie tout le travail effectué par le détenteur des droits commerciaux de la F1 dans le domaine qui est le sien depuis maintenant quatre décennies.

C’est une situation difficile,” a-t-il déclaré au sujet de ce qui précède et des critiques d’Ecclestone, “car – et je suis absolument sincère en disant cela – Bernie a fait un travail fantastique. Si on compare ce qu’était la Formule 1 il y a 50 ans à ce qu’elle est devenue, on ne peut qu’admirer cela.

Tout ce qui a été fait pour la promouvoir est absolument admirable.”

Comme pour répondre aux allusions d’Ecclestone qui lui a parfois adressé de légères piques, Todt y a toutefois été lui aussi de sa petite remarque sur ce qui est du ressort de l’Anglais.

Moi, depuis 30 ans, j’adore voir arriver le dimanche mais le timing [de la course] n’est pas le meilleur,” dit-il. “Si vous me demandez mon avis, plutôt que la course soit lancée à 13 heures ou 14 heures en Europe durant l’été, je préférerais qu’elle ait lieu vers 18 heures. Ainsi, les gens pourraient la regarder en rentrant de la plage.”

Façon aussi de dire, sans doute, que toute critique peut être constructive et doit être discutée.

Et Todt de conclure : “Tout le crédit et l’argent qu’il [Ecclestone] a gagné, il le mérite, mais j’espère le voir se montrer plus positif au sujet du produit.”

Un terme qui en dit long, le produit en question étant bien entendu la F1.

A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités
Tags ecclestone, todt