Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
C
GP de l'Eifel
11 oct.
Course dans
19 jours
23 oct.
Prochain événement dans
30 jours
31 oct.
Prochain événement dans
38 jours
13 nov.
Prochain événement dans
51 jours
04 déc.
Prochain événement dans
72 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
80 jours

La F1 travaille sur un calendrier "standard" pour 2021

partages
commentaires
La F1 travaille sur un calendrier "standard" pour 2021
Par :
, Grand prix editor

Président de la FIA, Jean Todt déclare que la Formule 1 travaille actuellement sur un calendrier "standard" pour la saison 2021 mais qu'elle doit rester flexible vis-à-vis de l'impact de la pandémie de COVID-19.

La Formule 1 a été contrainte d'adopter un calendrier chamboulé pour 2020, l'épidémie mondiale ayant provoqué l'annulation de la plupart des Grands Prix prévus.

Lire aussi :

Le calendrier actuel, composé de 13 courses au lieu de 22 à l'origine, inclut des doubles manches au Red Bull Ring et à Silverstone, ainsi que des circuits où la Formule 1 ne prévoyait initialement pas de se rendre. Des Grands Prix à Bahreïn et à Abu Dhabi devraient y être ajoutés.

À l'accoutumée, la Formule 1 connaîtrait déjà son calendrier suivant à ce stade de l'année, mais faire des projets pour 2021 s'avère compliqué en raison de la pandémie de COVID-19 et de situations variables d'un pays à l'autre.

Jean Todt a fait savoir au Grand Prix de Grande-Bretagne que la FIA travaillait avec la F1 sur le programme de l'an prochain et qu'il s'attendait à un calendrier "standard" pour commencer, mais a insisté sur le besoin de flexibilité.

"Le rôle partagé par la Formule 1 et la FIA, par le détenteur des droits commerciaux et le régulateur et législateur, a une certaine réciprocité", a souligné le président de la fédération. "Le promoteur travaille sur le calendrier, qui est ensuite soumis à la FIA. Pour l'instant, le promoteur travaille sur, je dirais, un calendrier standard – mais en sachant que nous ne savons pas si un calendrier standard pourrait fonctionner."

"Cela dépend vraiment de la position des États en question. Il se peut qu'il y ait un Grand Prix au calendrier mais que le pays envisage qu'aucun événement sportif ne puisse avoir lieu, ou qu'il envisage que la quarantaine soit obligatoire pour l'entrée sur son territoire, ou pour le retour dans un autre pays."

"Clairement, je suis convaincu que le championnat 2021, et je parle de manière plus globale que la Formule 1, pourra être créatif et flexible, car malheureusement – mais c'est ce que je crois – [la pandémie] ne sera pas finie."

La F1 a pu créer un calendrier plus européen pour 2020 grâce à la disponibilité de circuits de Grade 1 tels que le Mugello, Portimão et le Nürburgring. Todt a indiqué que si la F1 allait avoir la responsabilité d'avoir des circuits en réserve pour 2021, il était satisfait du nombre de pistes de Grade 1 qui en sont capables.

"Encore une fois, je suis certain que cela relève de la responsabilité du détenteur des droits commerciaux, mais bien sûr, nous collaborerons dans la mesure du possible. Une chose est sûre : la F1 doit être accueillie sur un circuit de Grade 1. Cela limite notablement le champ des possibles. Cela dit, c'est assez satisfaisant, car quand on voit la liste des circuits de Grade 1, il y en a beaucoup où il n'y a jamais eu de course automobile. Ce type de recherche doit être mené à nouveau quand la situation se présentera. Pour l'instant, le travail vise à établir un calendrier standard", a conclu le Français.

Related video

Pilote de réserve Mercedes, Gutiérrez est privé de Super Licence

Article précédent

Pilote de réserve Mercedes, Gutiérrez est privé de Super Licence

Article suivant

Paul di Resta sera le réserviste de McLaren à Silverstone

Paul di Resta sera le réserviste de McLaren à Silverstone
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Luke Smith