Formule 1
03 juil.
Événement terminé
10 juil.
Événement terminé
17 juil.
Événement terminé
C
GP du 70e Anniversaire
07 août
11 sept.
Prochain événement dans
37 jours
C
GP de l'Eifel
09 oct.
Prochain événement dans
65 jours
23 oct.
Prochain événement dans
79 jours
31 oct.
Prochain événement dans
87 jours

Todt confirme "une opportunité" pour le Mugello et Imola

partages
commentaires
Todt confirme "une opportunité" pour le Mugello et Imola
Par :
5 juil. 2020 à 09:01

Les tracés italien du Mugello et d'Imola sont toujours en lice pour intégrer le calendrier alternatif de la saison 2020.

Jean Todt est arrivé samedi dans le paddock du Grand Prix d'Autriche, où il a notamment rencontré Chase Carey pour aborder la question de la suite du calendrier de la Formule 1. Bouleversé par la crise du coronavirus, celui-ci comporte aujourd'hui huit Grands Prix et s'arrête au 6 septembre avec le rendez-vous de Monza, à la suite duquel tout semble encore ouvert.

Les circuits du Mugello et d'Imola en Italie, ainsi que de Portimão au Portugal, sont tous les trois cités pour accueillir la F1 à l'automne alors qu'ils ne figuraient pas initialement au calendrier 2020. Cela permettrait de prolonger la présence en Europe, ce qui est plus simple d'un point de vue logistique alors que les restrictions liées au COVID-19 demeurent importantes. La suite du calendrier pourrait être annoncée la semaine prochaine.

Lire aussi :

Interrogé par Motorsport.com, le président de la FIA assure qu'il serait heureux de voir ces tracés intégrer le calendrier. "J'aimerais beaucoup", répond Todt sur le sujet. "Dans toute difficulté il y a une opportunité, alors je crois que donner une opportunité à des circuits comme le Mugello, qui a le Grade 1, ou Imola qui a aussi le Grade 1, c'est très bien. Et clairement, c'est un exemple typique ici [en Autriche] d'à quel point c'est difficile d'organiser les choses. Nous devons trouver une manière plus claire d'optimiser la situation. Nous n'aurions pas imaginé être heureux d'avoir deux Grands Prix consécutifs au même endroit, mais pour le moment nous n'avons pas d'autres options si ce n'est rester chez soi et attendre."

Todt refuse toutefois d'en dire plus sur la tournure que devrait prendre le calendrier, laissant à la F1 le soin de gérer le dossier et de faire les annonces en temps et en heure. "Il serait inapproprié pour moi d'annoncer des choses qui relèvent de la responsabilité du détenteur des droits commerciaux, Chase Carey, qui travaille jour et nuit pour présenter un calendrier", insiste-t-il. "Je sais que certains détails seront bientôt dévoilés, car tout le monde en a besoin au sujet du calendrier. Comme je l'ai dit, ça arrive. Dans certains pays, la situation est évidemment très complexe, donc nous devons faire preuve de beaucoup de créativité pour voir quelles sont les options possibles et qui n'étaient pas planifiées, pour optimiser l'ensemble afin de présenter un calendrier qui fera bien sûr moins de 22 Grands Prix mais significativement plus que les huit courses d'ores et déjà programmées."

Le Français a également tenu à saluer le travail accompli pour permettre à la F1 d'ouvrir la saison en Autriche : "Je crois que le monde a besoin d'activité, tout le monde voulait voir quelque chose venir. C'est pourquoi je suis si reconnaissant envers tous ceux qui y ont contribué. Mais clairement, il fallait être courageux. Sincèrement, la solution la plus simple aurait été d'attendre, mais nous ne serions pas là." 

Propos recueillis par Adam Cooper  

La régression de Ferrari rouvre les questions sur son moteur

Article précédent

La régression de Ferrari rouvre les questions sur son moteur

Article suivant

Comment va se dérouler le podium du GP d'Autriche

Comment va se dérouler le podium du GP d'Autriche
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Basile Davoine