Todt : Domenicali doit ignorer les critiques

Depuis le départ de Jean Todt à la fin de la saison 2007, Ferrari n'a plus gagné le moindre titre mondial chez les pilotes, et un seul titre constructeurs en 2008

Depuis le départ de Jean Todt à la fin de la saison 2007, Ferrari n'a plus gagné le moindre titre mondial chez les pilotes, et un seul titre constructeurs en 2008. Alors que Stefano Domenicali a entamé sa sixième année à la tête de la Scuderia, il fait régulièrement l'objet de critiques pour ce manque de résultat.

Néanmoins, Ferrari a régulièrement été à la lutte pour la victoire ces dernières années, avec un Fernando Alonso qui a échoué à trois reprises au second rang du championnat. Pour Jean Todt, désormais Président de la FIA, son successeur doit avant tout ignorer les critiques.

"J'étais toujours critiqué, même quand nous gagnions beaucoup. Ils nous critiquaient car nous gagnions trop et rendions le championnat ennuyeux", a rappelé Todt au micro de la Rai.

"Ces dernières années, Ferrari a toujours été l'un des protagonistes, même s'ils n'ont pas gagné de championnat, mais je suis certain qu'ils le feront de nouveau. Tout ce que je voudrais dire à Domenicali, c'est qu'il doit garder les pieds sur terre et sa concentration sur les véritables problèmes, pas sur ce que les autres disent."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso , Jean Todt
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités