Todt - La F1 ne peut pas bannir les marques d'alcool

Le Président de la FIA affirme que la FIA ne bannira pas le sponsoring par des marques d'alcool en Formule 1, en dépit de la pression croissante des autorités de l'Union Européenne.

L'Alliance européenne chargée de la politique en matière d'alcool (Eurocare) a publié un rapport la semaine dernière qui suggérait que l'exposition des marques d'alcool en F1 était excessive. Il était également précisé que les pratiques de sponsoring en F1 avec ce type de marques allait à l'encontre de l'esprit des règles européennes établies par le Service des médias audiovisuels de l'Union Européenne.

Alors que la FIA a été interpelée sur le sujet, Jean Todt a répondu que la Fédération Internationale n'était pas responsable d'un tel dossier et qu'il en revenait à chaque pays de faire appliquer sa politique.

"L'utilisation de la publicité pour l'alcool n'est liée à la FIA", a-t-il insisté auprès de ABC. "C'est lié à chaque pays. Je plaide complètement contre l'alcool au volant, mais chaque pays doit faire son travail."

"On ne peut pas bannir l'alcool, ce n'est pas possible. On peut éduquer les gens à ne pas boire en conduisant. Et ce que je presse les compagnies d'alcool de faire est de participer à l'éducation des gens et à les décourager de conduire quand ils ont bu. Nous travaillons très étroitement là-dessus car nous savons que c'est un sujet essentiel à traiter."

Rappelons que trois équipes du plateau F1 disposent de contrats importants avec des marques d'alcool cette saison : Williams, McLaren et Force India. 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes McLaren , Williams , Force India
Type d'article Actualités