Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
51 jours
09 mai
Prochain événement dans
69 jours
C
GP d'Azerbaïdjan
06 juin
Course dans
100 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
107 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
125 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
142 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
156 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
184 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
191 jours
12 sept.
Course dans
198 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
212 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
216 jours
10 oct.
Course dans
226 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
240 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
247 jours

Todt prévient : des changements au calendrier 2021 sont probables

Président de la FIA, Jean Todt rappelle que la crise sanitaire n'est pas terminée et que le risque est réel de voir les différents calendriers 2021 être modifiés en fonction des événements.

partages
commentaires
Todt prévient : des changements au calendrier 2021 sont probables

Le retour à la normale ne sera pas pour 2021. Après une saison 2020 bouleversée par la crise du coronavirus, la Formule 1 doit se préparer à subir à nouveau une grande part d'incertitude liée à la pandémie de COVID-19. Président de la FIA, Jean Todt ne manque pas de le rappeler, assurant qu'il faut s'attendre à des changements de calendrier, malgré la ratification le mois dernier d'une saison composée de 23 Grands Prix dont plusieurs hors d'Europe, avec un format plus conforme à la tradition de ces dernières années.

Les dernières informations en provenance de Melbourne le prouvent, la crise sanitaire n'a pas fini de perturber les sports mécaniques. Bien que rien ne soit définitivement acté, la tendance est bel et bien à un report du Grand Prix d'Australie, ce qui décalerait du même coup le début de la saison 2021, prévu au mois de mars.

Ce cas de figure pourrait très bien ne pas être unique et la FIA en a conscience. "Malheureusement, ce n'est pas terminé", prévient Jean Todt. "Ce n'est pas comme si la saison [2020] était terminée et nous permettait de repartir d'une feuille blanche. Il y a toujours des restrictions, du confinement ; le virus est toujours là."

Lire aussi :

"Il y a eu des progrès. Nous attendons un vaccin, ce sera une bonne chose pour la population, une bonne chose pour la planète de pouvoir en bénéficier. Mais je suis certain que dans les prochains jours, nous entendrons parler de nombreux changements éventuels pour différents calendriers, pas seulement en Formule 1. Si je dois m'engager sur un retour à la normale, bien que je pense que ce sera une vie différente après la crise du COVID-19, je dirais que la moitié de l'année qui vient ne sera pas comme une saison normale."

En dépit d'une crise sans précédent, la Formule 1 est parvenue en 2020 à organiser un championnat complet, avec pas moins de 17 Grands Prix disputés entre juillet et décembre et une capacité d'adaptation probablement insoupçonnée, quitte à bouleverser certains formats. La catégorie reine n'a pas hésité à sortir des sentiers battus avec des doubles manches ou le recours à des circuits que l'on pensait ne jamais voir ou revoir au calendrier.

"J'ai le sentiment que 2020 a été une grande saison, avec beaucoup de créativité", salue Jean Todt. "Il y a un an, qui aurait pu imaginer que nous aurions trois Grands Prix en Italie, des courses consécutives sur le même circuit en Autriche ou à Silverstone, une course originale à Bahreïn, en Turquie ? Tout le mérite en revient vraiment à la Formule 1. Je veux aussi souligner le rôle qu'a joué Chase Carey et la manière dont il a dirigé la Formule 1, en travaillant avec la FIA, et l'on a vu ce qui a été accompli pour limiter le nombre de personnes touchées par le COVID-19 en sport automobile."

Pourquoi McLaren a vendu des parts de son écurie

Article précédent

Pourquoi McLaren a vendu des parts de son écurie

Article suivant

Bilan 2020 - Giovinazzi a soutenu la comparaison avec Räikkönen

Bilan 2020 - Giovinazzi a soutenu la comparaison avec Räikkönen
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Basile Davoine