Tombé de haut à Spielberg, Ricciardo veut réintégrer le Top 5

Le retour sur terre aura presque été violent pour Daniel Ricciardo et Red Bull

Le retour sur terre aura presque été violent pour Daniel Ricciardo et Red Bull. Vainqueur brillant à Montréal quinze jours plus tôt, le pilote australien a dû se contenter d’une huitième place loin des ambitions de son équipe en Autriche. A domicile, Red Bull a failli sur un tracé qui ne convenait absolument pas à la RB10.

Le déficit de puissance du bloc Renault en ligne droite reste le handicap de la monoplace de Milton Keynes, qui ne disposait pas de longues courbes rapides pour refaire surface comme sur d’autres tracés. Une déception pour Ricciardo, qui reconnait qu’il ne s’attendait pas à une telle désillusion.

« Nous nous attendions à être plus rapide [à Spielberg] et nous étions optimistes pour atteindre le Top 5 et peut-être monter sur le podium, mais nous n’avions tout simplement pas le rythme », a-t-il constaté. « Cette année, comme chacun sait, nous perdons du temps en ligne droite mais nous en récupérons dans les virages, et il n’y a pas assez de virages par rapport aux lignes droites sur le Red Bull Ring. L’autre facteur était que nos concurrents semblent avoir trouvé un peu plus de performance, et nous n’étions pas suffisamment proches d’eux dans les virages comme auparavant. »

Les courbes rapides, Red Bull en retrouvera dès la semaine prochaine à Silverstone pour le Grand Prix de Grande-Bretagne. Ricciardo espère donc laisser l’Autriche derrière lui comme un incident de parcours, dans le but de retrouver les avant-postes.

« Silverstone devrait être un circuit qui nous convient un peu plus. Nous avons appris certaines choses de notre performance, et je pense que nous nous battrons dans le Top 5 et nous essaierons de décrocher un podium. »

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Daniel Ricciardo
Type d'article Actualités