Top 5 pour Bottas, Massa de mal en pis

Williams Racing a connu un Grand Prix de Malaisie mitigé. Tandis que Valtteri Bottas a marqué des points précieux avec la cinquième place, Felipe Massa s'est classé 13e après de nombreux soucis en début de course.

Top 5 pour Bottas, Massa de mal en pis
Valtteri Bottas, Williams FW38
Valtteri Bottas, Williams FW38
Valtteri Bottas, Williams FW38
Valtteri Bottas, Williams
Valtteri Bottas, Williams FW38
Felipe Massa, Williams FW38
Felipe Massa, Williams lors de la parade des pilotes
Felipe Massa, Williams FW38
Felipe Massa, Williams FW38
Rob Smedley, Chef de la Performance Williams
Felipe Massa, Williams FW38

Certes, Valtteri Bottas a grandement bénéficié des abandons de Sebastian Vettel et de Lewis Hamilton pour fini cinquième. Il n'empêche que le Finlandais devait prendre le dessus sur les Force India et sur les McLaren, et c'est ce qu'il a fait avec brio, franchissant le drapeau à damier avec deux secondes d'avance sur Sergio Pérez et quatre sur Fernando Alonso.

"Toutes les voitures autour étaient plus rapides en pneus tendres, mais nous savions que cela se nivellerait après quelques tours", commente Bottas, qui a eu un choix de pneus libre au départ, s'élançant du 11e rang de la grille de départ.

Le pilote Williams a fait le pari d'un relais de 29 tours en pneus mediums puis 27 en gommes dures : "Nous avons eu l'opportunité de faire un long relais et de faire marcher la stratégie à un arrêt. Je suis content que nous ayons réussi, c'est du bon travail d'équipe."

"C'était très important pour nous de marquer ces points. Felipe n'a vraiment pas eu de chance, nous aurions peut-être pu y arriver avec les deux voitures. La bataille avec Force India va être belle, et c'est cool d'être devant."

Dure journée pour Massa

Felipe Massa, qui devait s'élancer de la dixième place de la grille, n'a pas connu une course aussi facile, bien au contraire. Celui qui n'a jamais remporté le Grand Prix de Malaisie malgré deux pole positions est allé de Charybde en Scylla, et s'est classé treizième.

"Quand tout va mal, tout va mal !" déplore le Brésilien. "Tout s'est passé d'un coup. Mon accélérateur ne marchait pas. Le moteur était en marche et j'essayais de le faire fonctionner, mais je n'y suis pas arrivé. Puis, en allant au garage, nous l'avons éteint puis rallumé, et il remarchait. Nous avons alors pris le départ de la voie des stands."

"Au moment de la première voiture de sécurité virtuelle, je me suis arrêté pour passer les pneus durs et j'ai eu une crevaison à l'avant gauche au bout de deux ou trois tours. J'ai peut-être pris des débris en piste."

"Je dirais qu'à partir de là, ma course était complètement finie. La seule chose qui aurait pu changer la donne aurait été une voiture de sécurité, mais ça n'est pas arrivé. C'est dommage, car Valtteri a fait du très bon travail et ça aurait été super de marquer de gros points avec les deux voitures. Malheureusement, ça n'a pas été le cas."

Bonne opération au classement

Dans ces circonstances, Williams peut se satisfaire d'avoir marqué presque autant de points que Force India, avec qui la légendaire équipe britannique est dans une bataille acharnée pour la quatrième place du championnat.

"Malgré la déception de Felipe, c'est un très bon dimanche et nous avons collecté autant de points que possible", souligne Rob Smedley, directeur de la performance. "Malgré la présence d'une seule voiture dans les points, nous n'avons perdu que deux points sur Force India, et ne sommes donc qu'à trois points au championnat."

"La prochaine course requerra plus d'efficience, dans une semaine, au Japon. Notre objectif sera d'y maximiser ce qui sera une très bonne voiture sur ce circuit, aucun doute là-dessus. Il nous faut réduire ce déficit de points."

Casquette Williams Martini Racing 2016
Casquette Williams Martini Racing 2016
partages
commentaires
Palmer, 10e : "J'ai merdé hier et j'ai rectifié le tir aujourd'hui"
Article précédent

Palmer, 10e : "J'ai merdé hier et j'ai rectifié le tir aujourd'hui"

Article suivant

Officiel - Pérez signe chez Force India pour 2017

Officiel - Pérez signe chez Force India pour 2017
Charger les commentaires