Toro Rosso - Peu de roulage à cause d'une météo "contrariante"

Comme les autres écuries, Toro Rosso n’a pas vraiment pu profiter de sa journée de vendredi, Carlos Sainz ayant même été victime de problèmes de fiabilité lors des EL1.

Toro Rosso - Peu de roulage à cause d'une météo "contrariante"
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR11
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR11 : aileron avant
Max Verstappen, Scuderia Toro Rosso STR11
Max Verstappen, Scuderia Toro Rosso STR11
Max Verstappen, Scuderia Toro Rosso STR11
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR11

Alors qu’elle fait figure d’outsider dans la lutte pour le top 5, l’écurie Toro Rosso n’a pas pu démontrer son potentiel lors de la première journée du Grand Prix d’Australie, la faute à une météo capricieuse qui n’a laissé que peu de répit aux pilotes.

Carlos Sainz, qui a signé le cinquième temps des EL2 et parcouru 19 tours de l’Albert Park sur l’ensemble de la journée, a aussi connu quelques soucis techniques lors de la première séance.

"Pas le plus facile des débuts de week-end. Pendant les EL1 ce matin nous avons fait face à quelques problèmes qui ont limité notre roulage, mais heureusement nous n’avons pas manqué grand-chose parce que la piste était humide une grande partie de la séance."

Le roulage a au moins permis de voir que la STR11 se comportait bien en conditions humides : "La météo a été un peu contrariante aujourd’hui, mais au moins les EL2 ont été meilleurs au niveau de la fiabilité. Cet après-midi nous avons pu rouler autant que nous voulions et avons retrouvé un peu de temps de piste perdu durant la matinée. La voiture était bien sur le mouillé, ça me donne de la confiance en cas de pluie demain ou dimanche et je me sens en bonne forme en piste."

De l’autre côté du garage de la structure de Faenza, Max Verstappen a eu une journée en miroir de celle de son équipier, avec le cinquième temps des EL1 où il a réalisé 16 boucles, avant de ne pas rouler lors des EL2, car Toro Rosso cherchait à ce qu'il sorte sur une piste sèche mais n'a jamais pu trouver la bonne fenêtre.

"C’était une journée un peu délicate aujourd’hui ; nous n’avons pas fait beaucoup de tours et les conditions météo changeaient constamment… quand nous sortions en pneus slicks, il commençait à pleuvoir et quand nous sortions en intermédiaires, le piste séchait", a-t-il déclaré, un peu désabusé. "C’était bon d’être de retour dans la voiture de nouveau, et j’espère que demain nous pourrons passer plus de temps en piste."

partages
commentaires
Williams prévoit une piste sèche samedi et dimanche

Article précédent

Williams prévoit une piste sèche samedi et dimanche

Article suivant

Technique - Les évolutions aperçues à Melbourne

Technique - Les évolutions aperçues à Melbourne
Charger les commentaires