Toro Rosso : Une très belle course pour Bourdais !

La course s'annonçait très difficile pour Sébastien Bourdais

La course s'annonçait très difficile pour Sébastien Bourdais. En effet, seulement quatorzième sur la grille de départ quand son équipier Sébastien Buemi partait onzième et avec une gargantuesque quantité d'essence embarquée pour le premier relais, le Français s'attendait à souffrir.

Mais ce ne fut pas le cas puisqu'au terme d'une course très solide et digne de son rang de champion du ChampCar, Bourdais est remonté jusqu'à la huitième place, synonyme de point. De son côté, Sébastien Buemi a manqué de patience derrière le pilote Renault Nelson Piquet en voulant le dépasser. Il l'a finalement percuté à l'arrière et a dû mettre pied à terre.

Sébastien Bourdais (8e) :


"Ça fait du bien de marquer des points ici dans ce qui peut être considéré comme mon Grand Prix à domicile puisqu'il n'y a pas de Grand Prix de France. L'équipe a travaillé vraiment dur aujourd'hui. J'ai senti que je n'avais encore pas fait du bon boulot en qualifications donc je peux être content de finir huitième étant donné le peu d'incidents de course aujourd'hui. C'est un nouveau point, ce qui est important. Ce n'est pas suffisant mais c'est mieux que rien !"

"La voiture s'est montrée constante, surtout en pneumatiques durs, bien que l'équilibre n'était pas parfait. Ensuite avec les tendres, j'ai essayé de les préserver car j'avais eu des soucis avec eux jeudi. J'ai géré la situation car la voiture bougeait plus et je rencontrais de l'usure. Une fois que j'étais devant mes concurrents directs et qu'il n'y avait personne devant moi, je suis rentré dans le rythme, m'appliquant à ramener la voiture à l'arrivée."

"J'ai connu quelques moments chauds mais les courses urbaines sont ainsi. Ce fut une course amusante, avec la satisfaction de marquer un point en étant parti quatorzième. Si je peux progresser en qualifications dans les prochaines courses, alors peut-être que nous pouvons espérer mieux, à commencer par Istanbul."

Sébastien Buemi (abandon) :


"Je n'ai pas pris un départ parfait et j'ai perdu une position au profit de Piquet mais ça n'allait pas trop mal. Ensuite, j'ai tout simplement tenté de le dépasser car avec Vettel qui ralentissait tout le monde en pneumatiques tendres, je pensais que ce serait ma seule chance de passer devant lui."

"J'étais juste derrière Piquet, dans son sillage et lorsque j'ai essayé de déboîter pour passer, il a freiné je n'ai pas pu l'éviter donc j'ai fini par le pousser tout le long jusqu'au premier virage. J'en suis désolé et je suis allé m'excuser auprès de lui."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Nelson Piquet , Sébastien Bourdais , Sébastien Buemi
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités