Toro Rosso : Vettel se sent à l'aise avec la STR3

Même s'il découvrait le circuit canadien, Sebastian Vettel est parvenu à prendre l'ascendant sur Sébastien Bourdais, qui avait déjà pris ses marques grâce aux courses de Champ Car disputées ici

Même s'il découvrait le circuit canadien, Sebastian Vettel est parvenu à prendre l'ascendant sur Sébastien Bourdais, qui avait déjà pris ses marques grâce aux courses de Champ Car disputées ici. Mais cela n'a pas aidé le français pour autant, loin de là.

Sebastian Vettel (12e et 9e) :


"Globalement, ça a été une bonne journée pour nous. C'est la première fois que je conduis sur ce circuit et même si c'était mouillé ce matin, je dois reconnaître que j'aime bien cette piste et ça me rappelle un peu le tracé de Melbourne."

"Nous devrons analyser les temps des autres pilotes, mais je crois que nous sommes dans une meilleure situation qu'au soir de la première journée à Monaco, ce qui veut dire que nous progressons et que nous trouvons notre rythme avec la nouvelle voiture. Nous comprenons mieux la STR3 désormais et je me sens plus à l'aise avec. C'est donc une journée positive."

Sébastien Bourdais (19e et 16e) :


"J'ai eu une journée difficile. J'ai débuté avec un set-up différent de celui de Seb et je n'appréciais pas du tout la voiture. Cela signifie que nous avons perdu quasiment toute la séance de ce matin parce que nous n'avons commencé à démêler ce problème que dans l'après-midi."

"Ca complique la vie car vous ne savez pas comment évolue la piste et comment fonctionnent vraiment les pneumatiques avec une voiture qui ne se comporte pas comme elle le devrait. Nous avons souffert pour parvenir à obtenir l'équilibre que je souhaitais. La situation s'est améliorée dans l'après-midi, mais il y aura encore beaucoup de travail à faire demain matin."

"J'ai déjà couru ici par le passé, mais jamais en F1 et d'une certaine manière c'était assez déconcertant car les points de référence que j'avais en Champ Car étaient totalement erronés. J'étais habitué à attaquer les vibreurs, mais vous ne pouvez pas le faire avec une configuration ayant aussi peu d'appuis aérodynamiques. Puis les points freinages sont différents et la vitesse d'entrée dans les virages est plus élevée. J'ai dû oublier ce que je faisais avant, ça n'aide pas."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Sébastien Bourdais , Sebastian Vettel
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités