Tost appelle à un gel des moteurs Mercedes

partages
commentaires
Tost appelle à un gel des moteurs Mercedes
Par : Lawrence Barretto
9 févr. 2017 à 13:08

Selon Franz Tost, directeur de l'écurie Toro Roso, les instances de la Formule 1 devraient geler le développement de l'unité de puissance Mercedes pour permettre aux autres constructeurs de revenir.

Franz Tost, Team principal Scuderia Toro Rosso
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Toto Wolff, Directeur Exécutif Mercedes AMG F1
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Franz Tost, team principal Scuderia Toro Rosso
Toto Wolff, Directeur Exécutif Mercedes AMG F1 lors de la conférence de presse de la FIA
Pascal Wehrlein, Mercedes AMG F1 teste les pneus Pirelli 2017

Depuis l'introduction du V6 turbo hybride en 2014, Mercedes a en partie bâti ses succès sur la maîtrise de cette motorisation, face à une concurrence plus en difficulté et visiblement moins bien préparée à l'image de Ferrari, Renault et Honda.

Même si la stabilité réglementaire a permis de combler l'écart entre les propulseurs au cours des deux dernières saisons, le moteur de Brixworth semblait encore avoir de l'avance en termes de performances au moment où s'est achevée la saison 2016. 

L'an passé, les motoristes et la FIA se sont mis d'accord pour établir des règles sur les moteurs permettant de geler progressivement une partie des éléments de l'unité de puissance. Ainsi, pour 2017, le poids minimum du MGU-H et du MGU-K ainsi que la dimension de certaines pièces, comme le vilebrequin, sont bloqués pour limiter leur développement. Pour 2018, les restrictions vont être encore plus importantes, avec notamment le gel du poids total du système de récupération d'énergie.

Mais, pour Franz Tost, il faudrait aller encore plus loin et surtout clairement cibler Mercedes, afin de permettre aux autres constructeurs de revenir. "J'espère que, tôt ou tard, il y aura une parité des unités de puissance parce que ce n'est pas le cas actuellement", a-t-il expliqué à Autosport.

"J'espère que Renault va revenir, surtout parce que je ne sais pas ce qui va se passer avec Ferrari. Nous avons au moins besoin de Red Bull, Mercedes et Ferrari qui se battent pour le championnat. Si la parité des unités de puissance n'intervient pas, alors normalement la FIA devrait mettre en place des règles pour le geler."

"Je gèlerais l'unité de puissance de Mercedes, les autres pourraient revenir et ensuite, ils les gèlent tous. Je laisserais la liberté de développer la batterie parce que la batterie est quelque chose pour l'avenir et c'est aussi quelque chose d'important pour les manufacturiers."

Prochain article Formule 1
McLaren promet des "changements excitants" avec la MCL32

Previous article

McLaren promet des "changements excitants" avec la MCL32

Next article

Brawn veut un groupe d'experts du règlement au sein de la FOM

Brawn veut un groupe d'experts du règlement au sein de la FOM

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Mercedes
Auteur Lawrence Barretto
Type d'article Actualités