Tost - Vergne doit faire un résultat pour confirmer

Jean-Eric Vergne est à mi-chemin dans ce qui constitue sa troisième saison consécutive en Formule 1, la troisième également chez Toro Rosso

Jean-Eric Vergne est à mi-chemin dans ce qui constitue sa troisième saison consécutive en Formule 1, la troisième également chez Toro Rosso. Le Français a réalisé une première partie de saison très honorable avec 11 points pris malgré de nombreux problèmes de fiabilité, ou des erreurs à mettre sur le compte de son team. Mais le fait d’avoir à ses côtés un jeune rookie comme Daniil Kvyat, qui se hisse déjà à son niveau, ne lui facilite pas la tâche pour se démarquer.

A l’heure actuelle, difficile de savoir ce que sera l’avenir du Français pour la saison prochaine. On peut avant tout s’appuyer sur un constat historique qui veut que jamais aucun pilote n’est resté plus de trois saisons dans un baquet Toro Rosso. Chacun se souvient de la manière dont Sébastien Buemi et Jaime Alguersuari ont été priés de faire place nette à l’issue de la saison 2011. Quant à convaincre ailleurs, ce n’est jamais une mince affaire tant les places sont chères sur la grille.

Franz Tost, team principal de l’écurie italienne, l’a souvent rappelé lui-même : il n’est pas maître des décisions concernant le line-up de Toro Rosso, puisque les pilotes sont directement sous contrat avec Red Bull. Ce dont il est certain, c’est que Vergne a aujourd’hui besoin d’un résultat brillant et probant, qui permette de graver dans le marbre le niveau de performance du Français.

« Il a fait beaucoup de progrès durant les mois de l’hiver et il est [mentalement] plus stable cette année », assure Tost dans les colonnes d’Autosport. « Il fait du bon boulot. Malheureusement, il a eu beaucoup de problèmes de fiabilité avec sa voiture, mais du point de vue du pilotage il est rapide, expérimenté, et j’espère simplement qu’il va avoir obtenir vrai bon résultat. »

« Monaco aurait pu être le bon coup pour lui donner de la confiance en lui et marquer beaucoup de points, et ensuite rendre les choses plus faciles », reconnait Tost. En Principauté, JEV avait en effet toutes les cartes en mains pour aller accrocher une belle sixième place, si ce n’est mieux, avant de voir sa course être ruinée par une pénalité consécutive à une grosse erreur de son équipe lors d’un arrêt au stand. Qu’importe, Tost se montre clair sur la finalité : « Il faut des résultats car c’est la confirmation. Autrement, ce sont juste des discussions, de la philosophie », prévient-il.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Sébastien Buemi , Jaime Alguersuari , Jean-Éric Vergne , Daniil Kvyat
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités