Toto Wolff revend ses parts chez Williams

Certains l’auront peut-être oublié depuis sa prise de fonction à la tête de Mercedes début 2013, mais Toto Wolff détenait toujours des parts chez Williams

Certains l’auront peut-être oublié depuis sa prise de fonction à la tête de Mercedes début 2013, mais Toto Wolff détenait toujours des parts chez Williams. Ce ne sera désormais plus le cas, puisque l’Autrichien va revendre les 15% qu’il détenait à l’entrepreneur américain Brad Hollinger, qui gère notamment des hôpitaux aux Etats-Unis. Ce dernier va d’abord acquérir 5%, avec une option sur les 10% restant d’ici la fin de l’année.

« Il a toujours été prévu que je réduise mon actionnariat chez Williams », a rappelé Wolff. « C’était important pour Daimler [maison-mère de Mercedes] pour des raisons de conflit d’intérêts et pour des raisons de conformité. Mais c’était difficile de trouver quelqu’un de bien pour la société, pour la famille, et qui avait l’esprit que j’avais quand j’ai rejoint Williams comme investisseur. »

Brad Hollinger est un grand passionné de Formule 1. Il possède même des monoplaces historiques telles qu’une Benetton de 1991 et une Williams de 1997. Il justifie son investissement par la perspective de développer la discipline sur le marché américain.

Frank Williams reste actionnaire majoritaire de son écurie avec 52% des parts. L’autre moitié se répartit donc désormais entre Toto Wolff, Patrick Head, Brad Hollinger et les actions boursières.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Patrick Head , Frank Williams , Toto Wolff
Équipes Mercedes , Williams
Type d'article Actualités