Toyota : Trulli déçu malgré son podium

Partis des deux premières places, les pilotes Toyota n'ont pas réussi à conserver leur avantage au delà du premier relais

Partis des deux premières places, les pilotes Toyota n'ont pas réussi à conserver leur avantage au delà du premier relais. En proie à des problèmes d'adhérence, Timo Glock doit se contenter des deux points offerts avec la septième place.

De son côté, Jarno Trulli s'en tire mieux et décroche le dixième podium de sa carrière ainsi que son premier meilleur tour en course. AU championnat, il pointe au quatrième rang.

Jarno Trulli (3e) :


"Pour être honnête, je suis un peu déçu parce que je pensais que nous avions une chance d'offrir à Toyota sa première victoire ce week-end. Mais ce fut une course difficile. J'étais légèrement plus lent que Timo dans le premier virage donc j'ai passé le premier relais derrière lui. Je savais que je ravitaillerais plus tard que lui, mais c'était tout de même difficile."

"Ensuite nous sommes partis pour un très long second relais avec les mauvais pneumatiques. Il était très dur de se battre avec les autres voitures et finalement Sebastian m'a dépassé après mon dernier arrêt. Après cela, il était en pneus durs alors que j'avais les tendres."

"Je le poussais parce que j'étais plus rapide que lui mais il n'y avait pas moyen de doubler. Toutefois, je dois remercier les ingénieurs et les mécaniciens car ils ont fait du très bon travail. Ca fait du bien de remonter sur le podium."

Timo Glock (7e) :


"C'était une course difficile. J'ai réussi un départ prometteur et j'ai été surpris de prendre l'avantage sur Jarno en partant du côté sale. Puis nous étions la première voiture à ravitailler, ce qui était déjà critique. Mais lorsque je suis revenu en piste avec les gommes dures, je ne sais pas combien de temps j'ai perdu lors des deux premiers tours car j'avais des problèmes d'adhérence."

"Je n'arrivais pas à faire chauffer les pneumatiques et j'ai vraiment perdu la course durant le second relais. Je glissais partout et il était évident que les pneumatiques tendres fournissaient un meilleur rythme. A la fin, je poursuivais Kimi mais il n'y avait pas moyen de doubler. Pourtant, deux points c'est toujours mieux que rien et nous nous tournons désormais vers l'Espagne."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jarno Trulli , Timo Glock
Type d'article Actualités