Transcript : ?changes radio de Renault F1 au Br?sil, Partie 1

Ce qui suit est le transcript des échanges radio du Renault F1 Team entre le muret des stands et les monoplaces lors de la dernière épreuve du championnat 2006 qui fut décisive, le Grand Prix du Brésil

Ce qui suit est le transcript des échanges radio du Renault F1 Team entre le muret des stands et les monoplaces lors de la dernière épreuve du championnat 2006 qui fut décisive, le Grand Prix du Brésil.



Nous avons apporté un complément d’informations lorsque cela a été jugé nécessaire.



FB :

Flavio Briatore


PS :

Pat Symonds


SN :

Steve Nielsen, Directeur Sportif


RN :

Rod Nelson, Ingénieur Châssis d’Alonso


AP :

Alan Permane, Ingénieur Châssis de Fisichella


RT :

Rémi Taffin, Ingénieur Moteur d’Alonso


FL :

Fabrice Lom, Ingénieur Moteur de Fisichella



A 13h59, une minute avant le tour de formation, les moteurs des deux monoplaces sont démarrés. Les mécaniciens retirent les couvertures chauffantes et les voitures restent en position dans la montée d’Interlagos jusqu’à l’extinction des feux rouges.


SN :

Souvenez-vous de la règle des 15 secondes. [NB : aucun mécanicien ne peut intervenir sur la voiture dans les 15 secondes qui précèdent le départ].


RN :

Muy buena suerte.


RN :

20 secondes… 15 secondes…10 secondes…


Les pilotes font un premier départ et entament leur tour de formation.


AP :

Giancarlo, ce départ était parfait, le même s’il te plaît.


PS :

Gavin [Hudson, chef mécanicien de l’équipe de course]. Il y a beaucoup de saletés sur la piste, des sacs en papier et ce genre de choses. Pensez à nettoyer les pontons lors des ravitaillements.


GH :

OK Pat.


RN :

Fernando, tes réglages pour le départ sont bons. Rappelle-toi de mettre le mélange essence en position 5 et le régime sur 7. [NB : les pilotes sont amenés à ajuster le mélange air-essence et le paramétrage du régime moteur tout au long de la course selon la situation et la stratégie mise en place].


AP :

Régime 8 s’il te plaît, régime 8.


La course débute et les deux pilotes se lancent parfaitement. Fernando est quatrième, derrière Massa, Räikkönen et Trulli ; Giancarlo passe la ligne au premier tour en sixième position, derrière Barrichello qu’il dépasse dans le virage numéro 1 au freinage.


AP :

Superbe, vraiment superbe. Il y a un drapeau jaune quelque part, je te dis où. Nico Rosberg vient de détruire sa Williams contre les barrières de sécurité du virage numéro 14, laissant des débris sur tout le circuit. Il est aussi possible de trouver des débris dans le virage 4 où les deux Williams se sont percutées.


AP :

Il y a une Williams quelque part, il peut y avoir des débris sur la piste. Nous ne savons pas encore où.


ALO :

Safety Car ?


AP :

Safety Car ! Safety Car ! Mélange en position 1.


RN :

Le Safety Car est en piste. Nous ne sommes pas dans la fenêtre pour ravitailler.


RN :

Il y a de nombreux débris mais nous ne savons pas vraiment où… (Pause) Dans le virage 14, virage 14.


ALO :

OK.


RN :

OK. Je crois que ce sera long. Michael est sixième, juste derrière Fisi. La situation est MAS, RAI, TRU, ALO, FIS, MSC, BAR, RSC.


Sur le canal de l’équipe, on s’assure que tous les mécaniciens peuvent entendre et suivre les instructions qui leur sont données lors de la course.


Graham Tinguey :

Pit crew, levez la main s’il vous plaît.


RN :

Fernando, tu fais un très bon boulot en maintenant une bonne pression à l’arrière. Continue.


Les lumières du Safety Car s’éteignent au sixième tour.


RN :

Le Safety Car rentre dans ce tour.


AP :

Le Safety Car rentre dans ce tour. Essaie de gagner en température pour tes pneus arrières s’il te plaît.


RN :

Mix 5 et régime 7 pour la reprise.


AP :

OK Giancarlo, Mix 5 et débranche le contrôle pour la reprise, régime 8. Michael est juste derrière toi, donc pense bien au virage 12 aussi.


FIS :

OK.


Giancarlo contient les efforts de Schumacher tant que possible mais l’Allemand prend l’extérieur de la Renault dans le virage numéro 1 dans le tour 9, après qu’il ait passé la ligne à quelques 0,010 de secondes devant Fisico. Dans le virage numéro 2, il semble que la Ferrari ait un problème de crevaison à l’arrière gauche.


RN :

Fernando, Michael est maintenant derrière toi. [Rod n’a pas encore vu que Michael est au ralenti].


AP :

Régime sur 6 s’il te plaît, Giancarlo. Michael a une crevaison, il faut que tu attaques autant que possible.


RN :

Régime 4 s’il te plaît. [On abaisse le régime moteur dès que la crevaison de Schumacher est constatée].


RN :

Michael est au ralenti. Il a un pneu à plat, il doit changer le pneu, il fait un arrêt pour en changer maintenant.


ALO :

Où est Michael ?


RN :

Il est 19ème, 19ème en ce moment. Il a fait un arrêt et entame le tour 53. Il est 63 secondes derrière toi.


Le premier relais se déroule sans incident. Les pilotes renforcent leur position et essaient de rester en contact avec les voitures qui les précèdent en vue des premiers ravitaillements.


AP :

Giancarlo, parle moi de la voiture. Comment se comporte-t-elle ?


FIS :

Peu de grip, j’ai du sous-virage.


RN :

Fernando, tu es à objectif +2. [Le Safety Car a permis à Fernando d’économiser un peu d’essence et il peut rouler deux tours de plus que l’objectif fixé avant la course].


AP :

Giancarlo, tu dois te détacher de Barrichello. Tu as 2.4 secondes d’avance et il tourne en 1:14.000.


RN :

Comment est la voiture ?


ALO :

Elle est OK, peu de grip en général mais OK.


AP :

Régime 7, attaque, attaque Giancarlo. Barrichello tourne maintenant en 1:13.600. [Alors que le ravitaillement approche, l’équipe augmente le régime moteur de Fisico pour lui permettre de conserver son avance].


AP :

Giancarlo, veux-tu avoir plus d’appui aéro au ravitaillement ?


FIS :

Oui, oui.


AP :

[A l’équipe dans le stand] Lorsque Fisi s’arrête, un tour de chaque côté de l’aileron avant de Fisi. [L’équipe augmentera l’angle de l’aileron avant d’un tour afin de donner à Fisico davantage d’appui pour limiter le sous-virage dont il souffre].


AP :

Rentre maintenant, rentre maintenant. [Nous sommes au 21ème tour].


AP :

[A l’équipe dans le stand] 30 secondes.


Vérification du tuyau de ravitaillement. [Avant chaque ravitaillement, l’équipe s’assure que le tuyau de ravitaillement fonctionne correctement].


AP :

15 secondes, les gars, 15 secondes.


L’arrêt aux stands se déroule sans encombre et Fisico reprend la piste devant Barrichello.


RN :

Tu es toujours OK avec la balance de la voiture, Fernando ?


ALO :

Oui, OK, OK.


AP :

Régime 7 s’il te plaît, Giancarlo. Continue d’attaquer, ça se passe bien.


RN :

Aux stands, s’il te plaît. 30 secondes. [Nous sommes au 26ème tour].


ALO :

OK.


Vérification du tuyau de ravitaillement.


RN :

15 secondes, 15 secondes.


Fernando vient s’immobiliser devant le stand.


RN :

Freins et régime, freins et régime.


Fernando quitte le stand après un arrêt réussi.


RN :

Limiteur, limiteur.


Fernando quitte la voie des stands.


RN :

Rappelle-toi la ligne jaune, rappelle-toi la longue ligne jaune.


RN :

Mélange 6 s’il te plaît, mélange 6. Nous sommes 30 secondes, trois-zéro secondes devant Michael. Il est en 16ème position.



D'après Renault F1 Team

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Flavio Briatore , Nico Rosberg
Équipes Williams , Ferrari
Type d'article Actualités