Formule 1
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
30 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
79 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
92 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
115 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
135 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
149 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
163 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
191 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
198 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
212 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
219 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
248 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
255 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
268 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
282 jours

Transferts 2021 : le jeu des chaises musicales fera-t-il pschitt ?

partages
commentaires
Transferts 2021 : le jeu des chaises musicales fera-t-il pschitt ?
Par :
13 déc. 2019 à 12:27

Si l'on est en droit d'imaginer un marché des transferts remuant dans les mois à venir, avec la perspective de la nouvelle réglementation 2021, Christian Horner est davantage réservé sur la question.

Pour le directeur de Red Bull Racing, le jeu des chaises musicales pourrait même faire pschitt et voir chacun conserver sa place, surtout dans les écuries de pointe. Pourtant, plusieurs pilotes verront leur contrat arriver à terme fin 2020 et vont donc devoir décider et négocier dans les mois qui viennent. C'est dans ce contexte qu'a pris corps la rumeur autour de Lewis Hamilton et Ferrari, tout comme l'incertitude qui pourrait peser sur la suite de la carrière de Sebastian Vettel, ou encore les éventuelles envies d'ailleurs de Max Verstappen. Quoi qu'il en soit, l'heure est encore aux spéculations et aux scénarios romancés… qui resteront finalement dans les cartons ?

Lire aussi :

"Je crois que tous les meilleurs sont sans contrat pour la fin de l'année prochaine", suppose Christian Horner "Il [Verstappen] est très heureux dans cette équipe. Nous adorons l'avoir dans l'équipe, il s'intègre parfaitement bien ici. C'est à nous de lui donner une voiture compétitive l'an prochain, mais je pense qu'au bout du compte, quand la musique s'arrêtera, je ne serais pas du tout surpris de voir tout le monde rester dans les mêmes baquets."

Selon le dirigeant britannique, cette conviction s'articule autour du fait qu'il n'y a selon lui aucun intérêt pour les uns et les autres de changer d'écurie, en dépit de l'introduction d'une nouvelle réglementation en 2021.

"Leclerc est sous contrat chez Ferrari", rappelle-t-il. "Lewis [Hamilton] est évidemment très heureux dans son environnement. Max l'est aussi dans son environnement. Alors s'ils sont dans des monoplaces compétitives l'an prochain, pourquoi changeraient-ils ou pourquoi partiraient-ils ?"

Max Verstappen a toutefois déjà mis la pression sur l'importance du niveau de performance qu'affichera Red Bull Racing en début de saison 2020. Par ailleurs, le Néerlandais a récemment estimé qu'il n'y avait pas un seul pilote de pointe qui ne se posait pas de questions quant au choix à faire pour 2021.

Article suivant
Ferrari prévoit d'importants changements sur son moteur

Article précédent

Ferrari prévoit d'importants changements sur son moteur

Article suivant

Les 10 meilleurs pilotes en 2019 selon les directeurs d'écurie

Les 10 meilleurs pilotes en 2019 selon les directeurs d'écurie
Charger les commentaires