Trois-Rivière accueille le Rallycross mondial

J-M

J-M.L, Trois-Rivières - Pour que le Rallycross puisse passer au niveau mondial et recevoir l'accord de la FIA pour devenir championnat du monde, il a fallu qu'il trouve l'hospitalité sur au moins trois continents. L'an dernier à Lohéac, votre serviteur eut l'idée de proposer à Martin Ayari, le promoteur le patron d'IMG pour le Rallycross, l'organisation d'une manche du championnat à Trois Rivière, au Québec.

Le circuit des bords du Saint-Laurent est désormais géré par Dominic Fugère, un ancien journaliste reconverti à la direction du circuit canadien. Rapidement, très rapidement les choses ont avancé et deux mois plus tard, la FIA pouvait annoncer la naissance officielle du cinquième championnat qu'elle organise au niveau mondial.

Les organisateurs québécois ont ''glissé'' cette toute nouvelle discipline pour eux dans le cadre du Grand Prix de Trois Rivières qui met en piste les séries typiquement canadiennes que sont les Supercars Series, NASCAR Canadian Serie, Sportman Québec et autres Canadian Tourist Championship. Les ''Américains'' utilisent le circuit asphalte et urbain, les ''Européens, eux, bénéficient d'un tout nouveau tracé qui reprend une partie de l'hippodrome et du tracé en tarmac. La performance logistique est de taille puisque par trois fois les bénévoles de Trois-Rivières changent la disposition du tracé.

Évidemment, tous les protagonistes du championnat RX 2014 n'ont pas fait le déplacement mais il y a quand même au départ ce qui se fait de mieux sur la planète Rallycross. Le Russe Timerzyanov, un bataillon norvégien avec comme chef de file Peter Solberg, actuel leader du championnat du monde, mais aussi Sverre Isachsen de retour dans le giron de la FIA après une excursion en Global Rallycross, une reprise des X Games très américanisée. Pour faire bonne mesure, les organisateurs ont demandé à

Jacques Villeneuve de participer à cette fête nationale

tout comme Patrick Carpentier, le pensionnaire habituel de l'Indycar. Le Yankee Tanner Foust a voulu lui aussi être de la fête. Il sera un véritable épouvantail dans les rudes conditions qui s'annoncent.

Le Français Davy Jeanney a fait le voyage de l'autre côté de l'Atlantique et se retrouve au volant d'une très efficace Citroën DS 3. Les Québécois auront bien sûr les yeux de Chimène pour Jacques Villeneuve et Patrick Carpentier mais nul doute que les spectateurs réserveront un bel accueil à ce cousin venu lui aussi d'une ''Belle Province'' : la Touraine.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jacques Villeneuve , Patrick Carpentier , Tanner Foust , Sverre Isachsen , Davy Jeanney
Type d'article Actualités