Troisième victoire pour Hamilton devant un Räikkönen opportuniste!

C'est avec les températures les plus "fraiches" du week-end que le Grand Prix est lancé à Bahreïn, avec un Lewis Hamilton en pole position devant Sebastian Vettel, Nico Rosberg et Kimi Räikkönen. A l'extinction des feux, il fait 26°C dans l'air et la piste est à 31°C. La course se dispute finalement avec 21 monoplaces seulement, puisque Jenson Button ne prend pas le départ en raison d'un énième problème électrique sur la monoplace, comme ce fut le cas lors de trois séances vendredi et samedi.

Le seul pilote à tenter le pari de prendre le départ en gommes mediums est Pastor Maldonado, 16e sur la grille de départ, tandis que l'ensemble du peloton opte pour les pneus tendres. Alors que chacun prend son envol pour le tour de formation, Felipe Massa reste scotché sur son emplacement et doit être ramené dans son stand. Il doit finalement prendre le départ depuis la pitlane. Quant à Carlos Sainz, il écope d'une pénalité de 5 secondes pour n'avoir pas respecté le temps minimum lors de son tour de reconnaissance avant la mise en grille.

Rosberg ne se laisse pas faire

Le départ est une fois de plus parfait pour Hamilton, qui ne se fait pas surprendre au moment de jaillir de son emplacement. Vettel doit faire de la résistance et fermer la porte à Rosberg, qui se retrouve enfermé et voit Räikkönen lui souffler la troisième position. Les deux Ferrari se retrouvent ainsi intercalées entre les deux Mercedes. Rosberg reprend toutefois l'avantage sur le Finlandais à l'aide du DRS deux tours plus tard, même si ça passe fin entre les deux monoplaces. Quelques boucles plus tard, une erreur de Vettel au premier virage permet à Rosberg de revenir dans la zone DRS et de prendre l'ascendant pour s'installer au deuxième rang. Hamilton compte alors 5 secondes d'avance en tête.

Pour Verstappen, un contact en piste avec Maldonado dans le premier tour contraint le Néerlandais à passer prématurément par les stands et à revoir sa stratégie. Pour les hommes du peloton, la valse des premiers arrêts au stand intervient autour du 12e tour, mais les leaders patientent davantage. Vettel est finalement le premier du quatuor de tête à rentrer pour chausser un nouveau train de pneus tendres. Il est imité un tour plus tard par Rosberg, Bottas et Ricciardo. C'est un tour trop tard pour Rosberg, qui ressort derrière Vettel et perd sa deuxième place.

Hamilton observe à son tour son arrêt, plus long d'une seconde que la concurrence, et repart de justesse devant un duo Rosberg-Vettel qui fait des étincelles, à l'avantage du pilote Mercedes qui récupère son bien face à la Ferrari grâce au DRS. Tout ce petit monde a chaussé de nouveau les gommes tendres, tandis que Räikkönen, éphémère leader, repousse son arrêt jusqu'au 18e tour et opte pour les gommes mediums pour décaler sa stratégie.

Le pari de Räikkönen

Plus loin, Massa est à l'ouvrage pour remonter dans les points et doit notamment lutter avec son compatriote Felipe Nasr. Une lutte qui se prolonge dans les stands, où la sortie est tangente entre les deux hommes et la Lotus de Maldonado. Pour Bottas et Ricciardo, respectivement 6e et 7e, la course se passe loin de la tête mais avec une marge raisonnable sur le reste du plateau.

Dans son deuxième relais, Vettel commet de nouveau une petite erreur et voit les deux Mercedes s'échapper peu à peu. Entre Hamilton et Rosberg, l'écart oscille entre 2 et 3 secondes. Pendant ce temps, Räikkönen applique à merveille sa stratégie et parvient même à se rapprocher à 12 secondes de la tête avec ses gommes mediums.

Au moment où Carlos Sainz abandonne suite à un problème mécanique sur sa Toro Rosso, tout comme Max Verstappen un peu plus tard, c'est de nouveau Vettel qui ouvre le bal des arrêts pour les leaders. Cette fois-ci, Hamilton plonge dans la foulée pour préserver son avantage en tête, avant que Rosberg ne réalise son arrêt. L'Allemand repart à nouveau derrière Vettel, comme lors de son premier arrêt. Mais le pilote Ferrari vire trop large dans le dernier virage et cède une troisième fois face à la Mercedes. Un tour plus tard, avec un aileron endommagé, le quadruple Champion du Monde est même contraint de repasser par son stand et perd tout espoir de terminer sur le podium.

Quant à Räikkönen, il se retrouve en tête dans l'attente de son ultime arrêt décalé. Le Finlandais, en gommes usées, voit Hamilton revenir à grands pas et doit même laisser Alonso se dédoubler avec sa McLaren. Ferrari arrête finalement le Champion du Monde 2007 à 17 tours du terme, pour le relancer en troisième position avec l'avantage de disposer des pneus tendres.

Les freins à la limite coûtent cher à Rosberg

Dans l'ultime relais, Iceman se rapproche dangereusement de Rosberg en profitant de la rapidité des gommes tendres, à raison de deux secondes par tour. Vettel doit de son côté batailler avec la Williams de Valtteri Bottas pour tenter de récupérer la quatrième place.

A quelques boucles du terme, Räikkönen s'est rapproché dans les échappements de Rosberg pour viser la deuxième place, tandis que Hamilton gère son avance en tête avec 5 secondes sur son coéquipier. Pour s'emparer de la seconde marche du podium, Räikkönen profite d'une erreur de Rosberg au premier virage pour s'imposer, sans même avoir eu recours au DRS!

En cette fin de course, les freins sont à la limite sur les Mercedes mais Hamilton empoche un nouveau succès et peut se satisfaire, sans doute, d'avoir vu une Ferrari s'intercaler entre lui et Rosberg. Bottas aura résisté jusqu'au bout face à Vettel pour la quatrième place.

Formule 1 - Grand Prix de Bahreïn 2015
 PiloteEcurieEcartPts
01   L. Hamilton   Mercedes 57 tours 25
02   K. Räikkönen   Ferrari +3.3 18
03   N. Rosberg   Mercedes +6.0 15
04   V. Bottas   Williams +42.9 12
05   S. Vettel   Ferrari +43.9 10
06   D. Ricciardo   Red Bull +61.7 8
07   R. Grosjean   Lotus +84.7 6
08   S. Pérez   Force India +1 tour 4
09   D. Kvyat   Red Bull +1 tour 2
10   F. Massa   Williams +1 tour 1
11   F. Alonso   McLaren +1 tour  
12   F. Nasr   Sauber +1 tour  
13   N. Hülkenberg   Force India +1 tour  
14   M. Ericsson   Sauber +1 tour  
15   P. Maldonado   Lotus +1 tour  
16   W. Stevens   Manor +2 tours  
17   R. Merhi   Manor +3 tours  
18   M. Verstappen   Toro Rosso Abandon  
19   C. Sainz   Toro Rosso Abandon  
20   J. Button   McLaren Non partant  
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Bahreïn
Sous-évènement Course
Circuit Bahrain International Circuit
Pilotes Jenson Button , Kimi Räikkönen , Fernando Alonso , Lewis Hamilton , Felipe Massa , Carlos Sainz , Nico Rosberg , Pastor Maldonado , Sebastian Vettel , Nico Hülkenberg , Sergio Pérez , Romain Grosjean , Daniel Ricciardo , Marcus Ericsson , Will Stevens , Roberto Merhi , Valtteri Bottas , Felipe Nasr , Carlos Sainz Jr. , Daniil Kvyat , Max Verstappen
Équipes Mercedes , Ferrari , Red Bull Racing , Williams , Force India , McLaren , Toro Rosso , Sauber , Lotus F1 , Manor Racing
Type d'article Résumé de course
Tags course, grand prix, résultats, résumé, sakhir