Trulli : "Nous devons faire d'énormes progrès"

Ayant très bien démarré la saison 2009, Toyota pensait obtenir sa toute première victoire en Formule 1 cette saison

Ayant très bien démarré la saison 2009, Toyota pensait obtenir sa toute première victoire en Formule 1 cette saison. Mais il semblerait que la marque nippone connaisse une baisse de régime depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juin dernier.

Toyota n'ayant pas réussi à classer au moins l'un de ses pilotes dans les points dimanche dernier sur le circuit du Nürburgring, sa troisième place au championnat des constructeurs se trouve fortement menacée par Ferrari qui ne pointe plus qu'à deux points et demi.

Comprenant la situation, Jarno Trulli demande à l'écurie japonaise de mettre les bouchées doubles dans le développement de la TF109 car il ne s'agit pas de maintenir l'écart avec les meilleurs, mais bien de le réduire.

"Si nous souhaitons élever notre niveau de jeu, il est temps de faire un grand pas en avant en termes d'appuis aérodynamiques. Si nous continuons à progresser comme nous l'avons fait jusqu'à présent, nous ne ferons que maintenir l'écart," explique l'Italien.

"J'étais très content du début de l'année, l'équipe a fait du bon boulot. Mais si nous voulons changer notre saison, le seul moyen de le faire est de faire ce que Red Bull a réalisé en Grande-Bretagne."

En effet, Red Bull avait adopté une approche très agressive à Silverstone en apportant un nombre impressionnant de nouveautés à la RB5, ce qui en faisait pratiquement une version B. Et cela a donné le résultat que l'on connait.

Trulli estime que c'est cette approche que va devoir adopter son équipe car en plus de Ferrari, Williams, McLaren ou encore Renault sont en train de rattraper, voire même de dépasser Toyota en termes de performances.

Cela étant dit, il semblerait que la contre-performance enregistrée en Allemagne soit imputable aux faibles températures qui régnaient sur le circuit, des conditions que l'on ne devrait pas retrouver en Hongrie.

"Nous avons fait quelques légers progrès en Allemagne mais il nous faut vraiment attaquer fort si nous voulons retrouver du rythme. Regardez Renault et McLaren, ils étaient compétitifs en Allemagne. C'est peut-être dû aussi aux conditions météo car en général, nous n'aimons pas les basses températures."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jarno Trulli
Équipes McLaren , Williams , Ferrari
Type d'article Actualités