Trulli : "Toyota peut battre Renault"

La saison 2008 se présente pour le moment bien pour Toyota puisque l'équipe figure au quatrième rang au championnat des constructeurs, derrière Ferrari, McLaren et BMW

La saison 2008 se présente pour le moment bien pour Toyota puisque l'équipe figure au quatrième rang au championnat des constructeurs, derrière Ferrari, McLaren et BMW.

Jarno Trulli et Timo Glock ont tous les deux sabré le champagne sur le podium cette année et sont entrés très souvent dans les points.

Seulement voilà, depuis le Grand Prix d'Europe, l'écurie japonaise n'a plus marqué le moindre point et Renault en a profité pour revenir à égalité de points à l'issue du Grand Prix d'Italie, comblant les dix points de retard sur les deux dernières courses.

Mais Trulli reste convaincu que Toyota peut battre Renault dans la lutte pour la quatrième place au championnat des constructeurs.

"Nous pouvons sans aucun doute finir quatrième et nous l'avons déjà montré cette saison avec de très bonnes performances. Nous avons été sur le podium deux fois au mérite cette année et il y a deux courses, nous avions une avance de dix points (sur Renault, ndlr) ce qui, je pense, était le reflet de notre compétitivité."

"Mais nous avons été malchanceux à Spa et à Monza, deux courses où nous nous attendions à être un peu moins compétitifs que d'habitude, et maintenant nous avons autant de points que Renault," constate l'italien.

"Ça va être une lutte vraiment excitante car c'est tellement serré à l'heure actuelle. De petites choses peuvent complètement changer la situation mais je suis confiant que nous pouvons battre Renault car je pense que les deux dernières courses ne reflètent pas notre vrai rythme."

"Nous ferons tout ce que nous pouvons afin de nous battre pour d'autres podiums et pour finir quatrième au championnat."

L'ancien coéquipier de Fernando Alonso chez Renault revient sur la course de ce week-end à Monza. Il explique que le fait qu'il n'ait pas marqué de point était la conséquence d'un manque de chance avec la météo. Mais le pilote Toyota pense tout de même qu'ils pouvaient prétendre à un bon résultat.

"C'était décevant mais je pense que c'était dû à un manque de chance. Nous avons été malchanceux que la stratégie n'ait pas marché. Dans ces conditions, vous ne pouvez pas contrôler la façon dont la piste et la météo évoluent au cours de la course."

"Nous sentions que nous avions une bonne stratégie car nous étions sur un seul arrêt mais malheureusement, le point de passage des pneus extrêmes aux pneus pluie standards est arrivé quelques tours après mon unique ravitaillement."

"Il n'était pas possible de mettre les pluies standards lors de mon arrêt étant donné les conditions de piste, donc nous avons dû faire un ravitaillement supplémentaire plus tard dans la course. Si la pluie s'était à nouveau intensifiée au milieu de la course, comme les prévisions météorlogiques le suggéraient, nous aurions été très bons."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jarno Trulli , Fernando Alonso , Timo Glock
Équipes McLaren , Ferrari
Type d'article Actualités