L'astuce du DRS qui aidé Tsunoda à signer son meilleur temps

Yuki Tsunoda a signé lors de la dernière journée des essais de Bahreïn le second meilleur temps absolu, une performance bien aidée par une utilisation généreuse du DRS...

À la fin de l'ultime journée des essais hivernaux de Bahreïn, AlphaTauri a offert à Yuki Tsunoda quelques relais de qualifications. Le Japonais en a profité pour signer le second meilleur temps des tests, 0"093 derrière la Red Bull de Max Verstappen.

Profitez de notre offre exclusive :

Cette performance, réalisée avec les pneus les plus tendres de la gamme Pirelli (les C5) a tout de même intrigué et s'est inscrite dans l'impression globale d'une voiture bien née et d'un jeune pilote déjà à l'aise au volant de l'AT02. Mais une partie de la performance est à mettre sur le compte d'une petite astuce...

En effet, certains spectateurs ont tôt fait de remarquer que lors de ses simulations de qualifications, Tsunoda déclenchait l'ouverture de son DRS (le volet mobile de l'aileron arrière qui sert à réduire la traînée aérodynamique et donc à augmenter la vitesse de pointe) bien avant la zone où il serait théoriquement autorisé à le faire.

 

La zone DRS de la ligne droite de départ/arrivée du circuit de Sakhir démarre en effet 170 mètres après la sortie du dernier virage. Sur l'image dans le tweet ci-dessus, la ligne à partir de laquelle l'aileron peut être activé se situe à peu près au niveau du panneau publicitaire Aramco bleu (on peut la deviner au sol), ce qui montre à quel point Tsunoda a activé son dispositif tôt, en fait dès la remise en ligne de sa monoplace.

Lire aussi :

Les caméras embarquées du pilote au #22 ont démontré qu'il avait répété cette manœuvre à plusieurs reprises dans cette zone ce dimanche soir. Tsunoda a même terminé la journée largement en tête en termes de vitesse de pointe avec 322 km/h au point de mesure, 3 km/h devant Charles Leclerc en seconde place.

Il faut rappeler que les essais hivernaux de F1 ne sont pas une séance officielle, au contraire des week-ends de Grands Prix. Un certain nombre de limitations ne sont donc pas en vigueur, à l'image du DRS qui peut être utilisé en dehors des trois zones normalement prévues à cet effet en week-end de GP. Le temps de Tsunoda est donc "valide", en dépit du temps gagné grâce à cette activation précoce.

partages
commentaires
Mercedes : "Bien trop de voitures" sont plus rapides que nous

Article précédent

Mercedes : "Bien trop de voitures" sont plus rapides que nous

Article suivant

Verstappen : Aucune garantie malgré les très bons tests de Red Bull

Verstappen : Aucune garantie malgré les très bons tests de Red Bull
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement Essais hivernaux
Pilotes Yuki Tsunoda
Équipes Toro Rosso
Auteur Fabien Gaillard