Tsunoda : Gasly est plus fort avec le vent

D'après Yuki Tsunoda, Pierre Gasly est plus compétitif grâce à la manière dont il s'adapte au vent.

Tsunoda : Gasly est plus fort avec le vent

Jusqu'à présent, le rapport de force entre les pilotes AlphaTauri est à sens unique. Non seulement le rookie Yuki Tsunoda multiplie les fautes, mais il est nettement en deçà de son coéquipier Pierre Gasly en performance pure, ayant encaissé un 5-0 en qualifications avec toujours trois à sept dixièmes d'écart.

Lire aussi :

En course, le premier Grand Prix de Tsunoda à Bahreïn avait été intéressant avec sa remontée à la neuvième place, mais depuis, rien ne va plus : tandis que Gasly a marqué 16 points sur les quatre dernières épreuves en date, l'inexpérimenté Japonais n'en a inscrit aucun. Il reste sur une performance catastrophique à Monaco, où il s'est classé 16e derrière les Williams.

Accidenté à Imola et en Principauté, Tsunoda révèle avoir eu des attentes trop élevées après sa première course encourageante. "À vrai dire, c'est le cas", confirme-t-il dans le podcast Beyond The Grid. "Je pense en particulier que Bahreïn s'est vraiment, vraiment bien passé. Même si j'ai commis des erreurs en qualifications et ai été éliminé en Q2, ça s'est quand même bien passé et j'ai marqué des points pour la première course."

Yuki Tsunoda, AlphaTauri AT02

"Je pense donc qu'à partir de là en particulier j'ai eu des objectifs très élevés pour la suite, surtout à Imola. C'était la course suivante, et je visais même le top 5. C'est clair que je visais trop haut, et en qualifications j'ai essayé de faire un tour exceptionnel, vous savez, un tour de rêve, mais ce n'est pas nécessaire en Q1. J'avais cette adrénaline et cette motivation, et j'ai percuté le mur. Bref, au début de l'année, j'avais des attentes vraiment élevées et je visais trop haut, je pense."

Les performances remarquables de Gasly ne font qu'accroître le contraste avec Tsunoda, le Français s'étant hissé dans le top 6 des qualifications à trois reprises en cinq Grands Prix. "Il est vraiment fort sur un tour qualif", estime Tsunoda. "Il fait le tour parfait à chaque fois en qualifications, il ne fait pas beaucoup d'erreurs."

"Pour moi, jusqu'aux essais libres ça va, mais en qualifications je suis impressionné, surtout par la manière dont il utilise le vent. Il l'utilise beaucoup, il s'y adapte relativement bien. Par exemple, en Essais Libres 3 il y a un vent de dos dans tel virage, et en qualifications il y a un vent de face, à l'opposé. S'il y a un vent de face on peut être plus agressif [au freinage], car on a plus d'appui, mais je ne tire pas encore le maximum de performance de l'effet du vent. Même avec un vent de face, je freine au même endroit qu'avec un vent de dos. Et il s'adapte bien à chaque fois, à chaque séance. Et en qualifications surtout, il fait le tour parfait."

partages
commentaires
La livrée Gulf de McLaren devrait ne plus être utilisée
Article précédent

La livrée Gulf de McLaren devrait ne plus être utilisée

Article suivant

Mercedes dévoile une vidéo du retrait de la roue de Bottas

Mercedes dévoile une vidéo du retrait de la roue de Bottas
Charger les commentaires